6 Elul 5778‎ | 17 août 2018

Le salon des études du CNEF pour public religieux

Le CNEF (Centre National des Etudiants Francophones) a fêté en décembre dernier ses 30 ans d’actions et de réalisations en faveur de milliers de jeunes étudiants olim de France. Durant ces trois décennies, le CNEF n’a cessé de s’adapter aux sollicitations des jeunes étudiants et s’est efforcé de leur fournir un service d’orientation à la fois performant et particulièrement efficace.
Dans le cadre de ces multiples activités, le CNEF a ouvert, il y a maintenant 7 ans, un Centre d’Information et d’Orientation (CIO) qui permet d’établir des plans d’intégration personnalisés pour chaque jeune à la recherche d’une voie qui lui conviendrait comme l’explique le directeur général du CNEF Sam Kadosh: « Ce Centre reçoit ces jeunes pour un entretien individuel qui permet de mieux connaître leurs attentes et de les satisfaire au mieux. Il y a un an environ, le CIO du CNEF, en partenariat avec le FSJU, s’est développé à Tel Aviv, Ashdod, Natanya et Haïfa et il apporte des réponses importantes et précises à ceux ou celles qui n’avaient pas la possibilité de se rendre aisément à Jérusalem, au siège du CNEF près de Kikar Tsion. En plus de ce contact direct, il nous est apparu impératif de fixer un moment de rencontre entre les instituts d’études supérieures, les ministères de l’intégration, les écoles de formations, l’armée, le service civil, les oulpanim, les écoles de psychométriques, et la population francophone en quête de points d’entrée dans ces organismes ». C’est ainsi qu’est né le Salon des études du CNEF, un salon dont la notoriété grandit d’année en année. Pour exemple : ils étaient plus de 500 à se presser à la dernière édition en mars dernier. Ce salon s’inscrit dans un processus d’intégration plus global, pensé par le CNEF: « Nous considérons que la réussite de la Alyah est fonction de trois étapes majeures qui s’échelonnent généralement sur une année, explique Sam Kadosh en substance. La première est la phase d’incubation ou de découverte. Celle-ci se concrétise souvent aujourd’hui pour les francophones dans le cadre d’un des programmes Massa (préparation académiques, études de kodech, préparation à l’armée, etc.). Puis vient la phase d’intégration ou d’activation à proprement parler. C’est là que les difficultés apparaissent puisqu’il faut avoir alors décidé du cursus à suivre durant la prochaine année universitaire et de la place à accorder au service militaire. C’est à cette étape cruciale que le CNEF intervient principalement. Enfin, il s’agit de la phase de réalisation et de transmission. Le jeune se réalise et concrétise son projet. Et peut en arriver même à vouloir faire partager son vécu pour aider les nouveaux olim ».
Le CNEF intervient souvent entre la première et seconde étape mais il peut également être présent par la suite et ce, en fonction des cursus et des difficultés rencontrés par chacun. C’est dans ce contexte que les conseillers se déplacent à la rencontre des groupes de francophones sur le terrain entre décembre et février afin de leur donner les première pistes de réflexions et de préparation de l’année suivante : comment fonctionne les études ? Les admissions ? Quels sont les droits ? Et le service militaire dans tout ça ? Choisir un chérout leoumi ? Dans quel ordre faire les choses ? Trouver ce qui correspond au mieux à chaque jeune et l’aider dans ses démarches. Tel est le travail quotidien de nos conseillers au CIO.
Ainsi le CNEF organise à la fin de ce premier semestre un salon qui vient conclure ce processus en regroupant en un lieu tous les organismes cités plus hauts, organismes dont ils auront besoin pour répondre à leurs questions et être capables de planifier l’année suivante. L’objectif est qu’ils puissent rentrer en avril à Pessa’h en apportant des réponses concrètes réfléchies et matures à leurs parents.
La première édition du salon d’étude pour public religieux se tiendra BH le 28/5 de 14 :00 à 16 :00 pour les filles et de 16 :30 à 18 :30 pour les garçons à la salle Harmonia 27 rehov Hillel à Jérusalem. AU CNEF on espère que pour un coup d’épée il s’agira d’un coup de maître
Pour tout renseignement et inscription appelez le CNEF:  HYPERLINK « mailto:info@cnef.org » info@cnef.org / 02 62 22 26 25