18 Iyyar 5779‎ | 23 mai 2019

Education – Et si nous prenions le temps d’apprécier chaque instant ?

Atteindre un but puis… un autre

Chaque être humain a des aspirations et, tout au long de sa vie, il vise à atteindre les objectifs qu’il s’est fixés. De natures différentes, ces buts varient en fonction de l’âge, du tempérament, du milieu social, des « stations » de notre parcours… Ainsi par exemple, si pour certains jeunes, leur priorité majeure serait d’abord de fonder un foyer, pour d’autres ce serait plutôt l’obtention de leur diplôme ou leur réussite professionnelle… Chacun selon son éducation et/ou sa conception de la vie, définit son objectif. Néanmoins, quel que soit le but fixé, l’homme estime qu’après l’avoir atteint, il pourra goûter au bonheur. « Je serai heureux lorsque j’aurais trouvé mon âme-sœur/ lorsque j’aurais mis au monde un enfant… ». Or, il se trouve que l’homme est en quête constante : à peine a-t-il atteint le moment tant attendu qu’il est déjà en marche vers la prochaine destination. Par conséquent, il ne cesse de courir après tel ou tel objectif au point d’oublier de vivre pleinement son quotidien et de profiter du moment présent puisque tous ses sentiments et toutes ses pensées sont orientés vers l’objectif en question pour un court ou moyen terme.

Regretter son passé, appréhender son avenir

Certaines personnes ont tendance à se lamenter de leur passé : « Pourquoi ai-je agi ainsi ? Si j’avais opté pour un autre choix, j’aurais mieux réussi… » D’autres se montrent inquiets pour leur avenir : « Comment vais-je marier mes enfants ? Que ferais-je lorsque je prendrai ma retraite ? » En réalité, tous ces tourments causent des souffrances inutiles à l’homme. Que ce soient les mauvais souvenirs de son passé ou les soucis qu’il se fait pour son lendemain, l’être est responsable de ses propres tracas puisque la réalité quotidienne, telle qu’elle se présente à lui, ne lui pose pas tant de problèmes !

La course effrénée contre la montre

A notre époque plus que jamais, nous passons nos journées à courir contre la montre. « On emporte le café dans la voiture parce qu’on doit arriver au bureau à temps. Au travail, on attend la fin de la journée pour enchaîner avec les courses…. Le soir, on se précipite pour coucher les enfants…» On se trouve dans un cercle vicieux où l’on ne prend pas le temps de profiter du moment présent. Et si l’on ralentissait quelque peu le rythme et que l’on se posait la question : vers-où courons-nous !? Si nos petits actes du quotidien étaient accompagnés d’une légère réflexion, ils auront sans doute plus de valeur à nos yeux et nous éprouverions plus de plaisir en les réalisant ! Au niveau professionnel, nous serions certainement plus efficaces si nous nous concentrions sur notre tâche sans nous laisser distraire par « la liste » de choses à faire qui nous attend. Au niveau relationnel, ne serait-il pas plus sympathique de prendre le temps d’échanger quelques mots avec un(e) voisin(e) ou un(e) collègue pour entretenir une relation amicale ?

Prendre le temps pour nos enfants

Et si nous transposons cette idée au sein de notre cellule familiale… cela ne pourrait que nous être profitable ! A « l’heure des enfants » (ne méritent-ils pas que leurs parents leur accordent pleinement une heure par jour ??), pensons à nous rendre disponibles pour eux exclusivement en débranchant le téléphone et en nous déconnectant de nos petits écrans pour écouter, discuter et profiter…

Par ailleurs, il peut arriver aussi que nous soyons impatients de voir nos jeunes enfants grandir ou mûrir. Nous attendons qu’ils commencent à marcher / disent leurs premiers mots… Mais savons-nous apprécier chaque étape de leur développement et nous émerveiller de chacun de leur progrès ou avons-nous plutôt tendance à être toujours dans l’attente du prochain saut ?

Si nous ne profitons pas du présent, nous perdrons des moments précieux de notre vie et ceux-ci ne reviendront jamais. De plus, en nous focalisant sur notre présent, notre quotidien serait bien plus serein et paisible. Utilisons chaque instant à bon escient car le temps… c’est la vie ! Le bonheur est à notre portée… il nous suffit d’apprendre à en profiter.

Yokheved Levy