9 Heshvan 5779‎ | 18 octobre 2018

La mort d’un Olé français sauve 5 vies

Ben Metz, un français de 32 ans qui venait de faire son Alya et vivait à Tel Aviv, est décédé des suites d’un accident, après avoir percuté à vélo un motard de plein fouet. D’abord conduit dans un état critique à l’hôpital Ichilov, il a malheureusement succombé à ses blessures, trois jours plus tard.

Sa famille, venue de France pour ses funérailles, bien qu’extrêmement secouée, a décidé de faire don de ses organes, et ce sont cinq Israéliens qui ont eu la vie sauve grâce à lui : un homme âgé de 60 qui avait besoin d’une greffe de cœur, un autre de 67 ans avec une insuffisance pulmonaire, un autre de 66 ans ayant attendu 22 ans pour une greffe de rein, un homme de 40 ans qui avait besoin d’un foie, et enfin, un homme de 48 ans ayant besoin lui aussi d’un rein, et d’un pancréas.

Ses proches témoignent : « L’amour de Ben pour Israël ne connaissait aucune limite ; il désirait fonder une famille, et d’une certaine manière, il continuera de vivre à travers eux… »

Neïla Ifrah