29 Kislev 5778‎ | 17 décembre 2017

Spécial Hanoucca – L’huile d’olive et ses bienfaits

Placée au cœur de l’histoire des miracles de ‘Hanoucca, l’huile d’olive nous servait autrefois à l’allumage de la Ménora, mais aussi à l’onction des rois d’Israël et, plus tôt encore, à l’onction des ustensiles du Michkan. Par la suite, les Juifs l’utilisaient comme principale source d’énergie pour éclairer les synagogues (Chémène Lamaor).

Elle était connue également depuis la haute Antiquité par d’autres peuples comme les Grecs Anciens, les Phéniciens ou les Romains, qui l’utilisaient déjà pour leur cuisine et pour leurs produits cosmétiques. Aujourd’hui, que savons-nous de ce produit de consommation courante, qui est souvent réputé pour sa saveur mais aussi pour ses qualités nutritives ou thérapeutiques ?

L’huile d’olive a des propriétés bénéfiques pour la santé, notamment sur le plan cardio-vasculaire, grâce à sa teneur en vitamine A, vitamine E et en acides gras mono insaturés. Les bienfaits liés aux vitamines qu’elle contient sont essentiellement observés lors de la consommation d’huile à l’état naturel et non cuite. En effet, les vitamines sont détruites au-delà de 40°C. Mais, comparativement aux autres huiles, celle-ci est assez stable à la cuisson, et ses effets bénéfiques sur le cholestérol restent maintenus.

L’intérêt de l’huile d’olive semble résider essentiellement dans sa teneur en tocophérol (vitamine E) et en composés phénoliques qui ont une action anti-inflammatoire. Pour favoriser la conservation de ces composés, il faut utiliser une huile non raffinée, la conserver le moins longtemps possible et à l’abri de la lumière.

Les principaux bienfaits de l’huile d’olive :

– Soulage les douleurs liées aux articulations et aux muscles.

– Permet de retarder voire d’empêcher la dégénération mentale, comme la maladie d’Alzheimer.

– Dispose de propriétés anti-cancer.

– Combat le diabète et est capable de réduire de 50% les cas de diabète de type 2.

– Fortifie le système immunitaire.

– Diminue la pression artérielle.

– Régule le cholestérol.

– Est un laxatif naturel.

– Hydrate la peau et empêche son vieillissement prématuré.

Si la liste des bienfaits est longue, il n’en reste pas moins que l’huile d’olive doit tout de même être consommée avec modération. D’ailleurs, aux Etats-Unis, on reste prudent quant aux effets positifs de l’huile d’olive : « des preuves scientifiques limitées et non conclusives suggèrent qu’ingérer environ 2 cuillères à soupe (23 grammes) d’huile d’olive par jour, pourrait réduire le risque de maladie coronarienne… Pour obtenir ce résultat éventuel, l’huile d’olive doit remplacer une quantité similaire de graisses saturées et ne pas augmenter le nombre total de calories que vous ingérez dans une journée ! (…) »

 

 

Le saviez-vous ?

– Pour obtenir 1 litre d’huile d’olive, il faut presser 4 à 10 kilos d’olives, quantité qui dépend du type d’olive utilisée et de son niveau de maturité.

– Si l’huile d’olive se consomme aussi bien crue que cuite, il faut tout de même veiller à ne pas l’utiliser à trop haute température (plus de 210°C), au-delà de laquelle elle se détériore. Toutefois, elle résiste mieux à la chaleur que les autres huiles (environ 180°C).

– En 2014/2015, la Tunisie s’est placée en tête des pays exportateurs d’huile d’olive dans le monde, et avait ainsi dépassé l’Espagne, leader mondial.

 

– Il existe certaines huiles d’olive de très haute qualité, dont le prix peut parfois atteindre celui des grands vins. Dans ce cas, elles sont classées en Appellation d’Origine Contrôlée (AOC).

(Sources : sites Wikipédia et Améliore ta santé)

Y.L.

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*