29 Kislev 5778‎ | 17 décembre 2017

Emouvantes retrouvailles d’un rescapé de la Shoah centenaire et de son neveu

Iliyash Petrushko est né à Varsovie il y a 102 ans. C’est un rescapé qui vit actuellement dans une maison de retraite à Kfar Sabba. Jusqu’à ces derniers jours, il était persuadé d’être le dernier rescapé de sa famille, jusqu’à ce qu’il retrouve, la semaine dernière, son neveu.

Rappel : à 24 ans, Iliyash réussit à échapper aux Allemands et franchit la frontière russe, en laissant derrière lui ses parents et ses deux frères jumeaux. Conscient du terrible sort qui les guettait, il n’a aucun espoir de les revoir un jour. Après la Seconde Guerre mondiale, il monte en Israël et y fonde une famille. En 1954, il se rend à Yad Vashem et y laisse un témoignage au sujet de sa famille dont il était, selon lui, le seul survivant. Or, un autre document de Yad Vashem indiquait qu’il avait été tué pendant la guerre. En 2005, un Juif russe, nommé Vovek, y avait ajouté un commentaire en précisant qu’il était son frère.

Cette information fut communiquée, Il y a quelques semaines, à Sha’har, petit-fils d’Iliyash qui avait entrepris des recherches sur les membres de la famille Petrushko. Sha’har a retrouvé le fils de Vovek (qui n’est plus en vie), Alexander Petrushko, et il a donc organisé une rencontre entre les deux membres de la famille, qui s’est produite la semaine dernière à l’aéroport Ben Gourion.

« C’est un véritable miracle. J’ai l’impression d’avoir reçu un sang nouveau qui irrigue mes veines et qui répare toutes les souffrances subies pendant ma longue vie », a déclaré Iliyash Petrushko après avoir retrouvé son neveu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*