5 Av 5778‎ | 17 juillet 2018

Une ancienne bibliothèque juive à vendre

Britain's Queen Elizabeth is shown the Codex Valmadonna I book by Jewish guests, (L-R) President of the Board of Deputies of British Jews, Vivian Wineman, Chairman of Ostro Minerals Schweiz AG, Maurice Ostro and Chief Rabbi of the United Hebrew Congregations of the Commonwealth, Jonathan Sacks during a multi-faith reception to mark the Queen's Diamond Jubilee at Lambeth Palace in London February 15, 2012. REUTERS/Matt Dunham/pool (BRITAIN - Tags: RELIGION ROYALS SOCIETY) - LM1E82F1BR401

La bibliothèque de la Fondation Valmadona est considérée comme la collection privée la plus importante de livres imprimés en hébreu ancien, soit plus de 13 000 livres et différents ouvrages du monde entier, les plus anciens, ou de plus récents, d’une grande rareté.

 

La bibliothèque avait été présentée au grand public à New York il y a quelques années, et avait attiré plus de 10 000 visiteurs. Douze livres anciens ont déjà été vendus aux enchères, il y a deux ans. L’un d’eux, un Talmud imprimé par Blomberg, a été cédé pour la somme de 9,3 millions de dollars.

Au début de l’année, la bibliothèque a été rachetée par la Bibliothèque nationale d’Israël, et elle sera exposée dans son nouveau bâtiment à Jérusalem dans les prochaines années.

200 ouvrages devraient être mis aux enchères chez Kestenbaum & Company, à New York. Parmi eux, un livre de Téhilim avec les commentaires du « Radak » – David Kimhi, publié en 1386, et un « Torat Haola » du Rama, vieille de plus de cinq cents ans. D’autres livres seront également vendus, comme une Haggadah des lois de Pessa’h, de Salonique datant de 1569, la première édition avec les instructions en latino et les commentaires des plus grands penseurs du monde.

Cette vente comprendra également le premier Sidour de prières imprimé selon la tradition de Rome, deux volumes édités dans les années 1485-86 à Soncino, et un autre, entièrement imprimé sur papier bleu à Mantoue dans les années 1557-60.