29 Kislev 5778‎ | 17 décembre 2017

Les surdoués en informatique recrutés par Tsahal

C’est dans la banlieue nord de Tel Aviv, près du quartier des diamantaires, que sont basées les unités d’élite informatique, qui contiennent les secrets les mieux gardés du pays. Beaucoup de jeunes recrues sont des surdoués, repérés par l’armée dès le lycée. A 20 ans à peine, ils sont capables de stopper les virus informatiques les plus sophistiqués, même ceux conçus pour s’emparer de tous les mots de passe pour entrer dans les bases secret défense tout en espionnant toute tentative de les arrêter.

Mais l’armée n’est pas la seule à bénéficier de jeunes extrêmement bien formés : c’est le cas aussi des réseaux terroristes, qui veulent planifier des cyberattaques dont certaines pourraient neutraliser tanks, hélicoptères, etc. Pour parer à cette menace, Israël exige des appelés, quatre ans et demi de service militaire. Les plus doués sont redirigés vers l’Unité 8200, avec la capacité d’attaquer et neutraliser les infrastructures des pays étrangers ; il y a 5 ans, ils sont même parvenus à enrayer le système nucléaire iranien. Israël envisage même de créer dans le désert, une capitale de la cyberdéfense, nommée le cyberpark, où 30 000 soldats sont attendus pour travailler conjointement avec des start-ups spécialisées dans le domaine, dont quelques-unes déjà présentes sur le terrain.

 

Neïla Ifrah

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*