29 Kislev 5778‎ | 17 décembre 2017

Prépa Courcelles – une dynamique de réussite professionnelle

La Prépa Courcelles a été créée il y a 3 ans par un prof d’HEC et son épouse. Elle permet, aux jeunes de la communauté juive de préparer les concours des grandes écoles de commerce (HEC, ESSEC, ESCP…) dans un environnement compatible avec leur pratique religieuse : aucun cours n’est programmé pendant Chabbat et les fêtes juives.

La Prépa Courcelles offre un cadre chaleureux et familial propre aux écoles juives, ce qui permet de diminuer notablement le stress lié à la quantité de travail, classique en prépa. Elle a reçu la visite de deux rabbins par an pour des exposés sur les philosophes juifs. Cette année le philosophe René Levy est venu traiter, avec brio, de l’alliance entre philosophes grecs et juifs et du thème de culture générale de l’an prochain.

L’établissement est une prépa HEC, filière ECE qui s’adresse d’abord aux bacheliers ES. Toutefois, la majorité de ses élèves ont un bac S ; ils ont compris l’intérêt de cette filière où les épreuves de maths sont plus simples que celles de la filière ECS qui leur est normalement réservée. Ses professeurs ont une longue expérience dans les meilleures prépas : Louis Le Grand, Henri IV…

Certains élèves de la Prépa Courcelles ont passé 1 ou 2 ans dans une Yeshiva ou un séminaire. Grâce à cela, ils font la différence en culture générale.

La Prépa HEC donne accès aux concours communs de 20 grandes écoles. Compte tenu du nombre de places disponibles, un élève qui les présente tous est quasiment certain d’intégrer l’une de ces écoles dont la notoriété reflète l’intensité de son travail en prépa. Il y suit alors un enseignement généraliste puis choisit une spécialisation en 3e année parmi la finance, le marketing, les ressources humaines, les technologies de l’information… Il peut aussi opter pour un double cursus avec une grande école d’ingénieur comme HEC+Polytechnique, ESSEC+Centrale, ESCP+Supélec… et se retrouver avec le diplôme de l’X en ayant passé le concours d’HEC.

Le diplôme des grandes écoles confère le grade de Master. A ce titre, elles fournissent l’équivalence des 13 UV du DCG et de 5 des 7 UV du DSCG. Ainsi, pour accéder à l’expertise comptable, il ne reste que 2 des 20 UV à passer.

Ces grandes écoles sont reconnues à l’étranger. Ainsi, HEC est le leader mondial de la formation à la finance dans le classement du Financial Times où l’on découvre que ses jeunes diplômés ont, à 23 ans, un salaire annuel moyen de l’ordre de 100 000 €. Au-delà de la notoriété d’HEC, les entreprises apprécient les qualités développées uniquement en prépa : capacité à structurer une argumentation, à synthétiser, à s’exprimer en langues étrangères, à calculer rigoureusement…

Les grandes écoles ont multiplié les accords avec les universités israéliennes. Ainsi, un étudiant d’HEC peut passer sa 3e année au Technion ou à l’Université de Tel Aviv. Cette dernière est aussi ouverte aux élèves de l’ESSEC de l’ESCP. D’autres écoles donnent accès au Technion. On entre ainsi dans le système israélien par la grande porte.

L’orientation post bac est un sujet délicat mais fondamental. Rejoindre la Prépa Courcelles, c’est aussi s’inscrire dans une dynamique de réussite professionnelle, avec des passerelles vers Israël, dans le respect de ses convictions religieuses.

Prépa Courcelles – 07 83 35 67 65

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*