16 Av 5779‎ | 17 août 2019

« Si le Hezbollah attaque Israël, Tsahal devrait frapper l’Iran »

L’analyse de la stratégie iranienne était à l’ordre du jour de la dernière conférence de Herzliya. L’ancien ministre adjoint de la Défense, Efraïm Sneh, a déclaré que la doctrine en cours en Israël est de détruire les infrastructures libanaises en cas d’attaque du Hezbollah depuis le sud du Liban. Mais, a-t-il ajouté, ce type de riposte laisse le régime des mollahs profondément indifférent : le bien-être des Libanais est le dernier souci des Iraniens. La seule réponse qui puisse faire réfléchir Téhéran serait de détruire quelques infrastructures iraniennes bien choisies. Ariel Levite, ancien directeur de la Commission de l’Energie atomique israélienne, a ensuite pris la parole pour regretter l’absence de politique claire de l’Etat hébreu en réponse aux attaques de missiles en provenance d’Iran.

D.J.