30 Sivan 5777‎ | 24 juin 2017

Que deviennent les médicaments périmés ?

Le marché israélien des médicaments pèse 7 milliards de shekels. 10 % d’entre eux sont délivrés sans ordonnance. La date de péremption de ces produits est fixée à partir de tests entrepris par les sociétés pharmaceutiques. Leur durée de validité est généralement de 5 ans, réduite à 3 ans pour certains produits. Mais selon de récentes études conduites par les services de santé de l’armée américaine, la période d’utilisation de 90 % des médicaments testés pourrait être prolongée de 15 à 60 mois sans causer de problème de santé publique. De son côté, Tsahal a conduit des tests similaires pour savoir si l’atropine, distribuée massivement lors de la guerre du Golfe (1991) était encore active depuis toutes ces années. Bien que les résultats de cette enquête n’aient pas été rendus publics, le ministère de la Santé a lancé dès 2010 un programme visant à étendre la durée de validité des médicaments. Selon Eyal Schwartzberg, directeur du département de Pharmacologie, on pourrait ainsi économiser plusieurs centaines de millions de shekels chaque année. DAVID JORTNER

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*