19 Tishri 5780‎ | 18 octobre 2019

Riche actualité archéologique

●Massada Après onze ans d’interruption, les fouilles ont repris sur le site de Massada. Menées par une équipe de l’université de Tel-Aviv, elles sont dirigées par l’archéologue Guy Steibel, spécialiste de la période grecque, romaine et byzantine. Grâce au témoignage minutieux de l’historien Flavius Josèphe, on sait que lors de la répression menée par les Romains, les Juifs résistèrent durant 4 ans dans cette forteresse. De premières fouilles avaient été conduites en 1963 par Amir Drori, le premier directeur du service israélien des Antiquités. Ce qui intéresse les nouvelles équipes, c’est une mystérieuse section détectée par des photographies aériennes et qui pourrait révéler des structures souterraines. Un jardin construit par Hérode sur le site sera aussi l’objet de leurs travaux. Les ruines de la forteresse de Massada sont l’un des sites touristiques les plus visités d’Israël. Elles ont été enregistrées en 2001 par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité. Avec le retour du peuple juif sur sa terre, le site est devenu le symbole de la vitalité et du patriotisme du peuple hébreu.

●Qumran Depuis 60 ans, les grottes de Qumran, situées dans les falaises qui surplombent la mer Morte, excitent la curiosité des archéologues. Une récente équipe de l’université Hébraïque de Jérusalem, dirigée par Oren Gutfeld et soutenue par l’aide logistique de l’administration civile de Tsahal, a découvert une douzième grotte. Naturellement, tous ces chercheurs espéraient trouver de nouveaux parchemins, qui auraient pu s’ajouter à ceux déposés au Sanctuaire du Livre, à Jérusalem. Malheureusement, il semble bien être arrivés trop tard. Des pioches et des outils de terrassement, analogues à ceux en service dans les années 40 et une pipe de narguilé ont été trouvés sur les lieux. Ce qui laisse supposer que cette grotte aurait été visitée et son contenu pillé dans les années ayant précédé la naissance de l’Etat. Consolation : des jarres vides ou brisées ont bien été découvertes sur le site, ainsi que des fragments de rouleaux de parchemin et des lanières et des restes de textile ayant servi à les garder enroulés. Cette découverte remet en question le lieu originel de la trouvaille des premiers manuscrits, que l’on pensait situés dans les grottes 1 à 11 du site. Loin de se décourager, le Pr Gutfeld annonce que d’autres recherches seront conduites dans les falaises proches du site de Qumran pour identifier d’autres grottes.
●Mont du Temple Un chemin dallé menant à deux mikvaoth situés à Jérusalem dans le parc archéologique Davidson a été inauguré et ouvert au public jeudi 2 février. Ces deux bains rituels permettaient aux pèlerins de se purifier avant d’accéder au Temple. Cette voie marquait la transition entre le profane et le sacré. Après la destruction du Second Temple, ces mikvaoth furent utilisés par les habitants non-juifs de la ville pour stocker de l’eau. DAVID JORTNER