29 Iyyar 5777‎ | 25 mai 2017

Des leaders juifs européens appellent Israël à l’aide

Desecrated tombstones of the Sarre-Union Jewish cemetery are pictured ahead of a ceremony with French President and officials February 17, 2015. A French prosecutor said on Monday five adolescents were arrested in conjunction with the desecration of 250 tombs in a Jewish cemetery near the northeastern city of Strasbourg at the weekend. Prosecutor said the reasons for the crime were unknown, but that one of the youths denied anti-Semitism. REUTERS/Vincent Kessler (FRANCE - Tags: POLITICS RELIGION CRIME LAW) - RTR4PWX1

Des dirigeants de communautés juives du Vieux Continent ont appelé Israël à les aider dans leur combat contre les menaces terroristes et antisémites. Réunis à Bruxelles le 23 janvier sous l’égide de l’Association juive européenne, ils ont estimé que Jérusalem pouvait leur fournir un soutien sécuritaire vital contre de potentielles attaques. Ils ont également appelé leurs gouvernements respectifs à s’inspirer de l’Etat juif. « Il est très important qu’Israël fasse profiter les pays européens de sa longue expérience », a déclaré Philippe Markiewicz, président du Consistoire belge. Et d’ajouter : « Pendant des années, nous, Juifs, avons été la cible du terrorisme. Aujourd’hui, nous sommes toujours visés, mais nous ne sommes plus la seule cible. Par le passé, nous nous sommes sentis très seuls parce que nous avions le sentiment que les autres ne comprenaient pas notre situation, mais cela a changé avec Charlie Hebdo, Paris, Bruxelles… Les gens réalisent que nous sommes tous victimes. En gardant cela à l’esprit, Israël peut jouer un plus grand rôle en aidant l’Europe à se défendre ». Dans le cadre de la réunion, des responsables sécuritaires israéliens ont présenté des pistes et suggestions afin de mieux protéger les institutions juives en diaspora. Pascal Markowicz, représentant du CRIF, a tenu un discours martial : « C’est une guerre contre nous, a-t-il affirmé. Nous devons donc agir comme des soldats. Nous devons nous entraîner parce que si nous ne le faisons pas, nous serons vulnérables ». Axel Gantz

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*