22 Sivan 5779‎ | 25 juin 2019

Cultiver du tissu osseux en laboratoire, et le transplanter

La  startup  israélienne  médicale  BonUs  BioGroup,  installée à Haïfa, vient d’annoncer avoir réussi à effectuer une transplantation osseuse à partir de tissu osseux développé artificiellement. Cette innovation a été présentée à  la  Conférence  internationale  de  chirurgie  faciale  qui s’est  tenue  le  5  décembre  à  Madrid.  Son  promoteur,  le  Dr  Shaï Meretzki,  qui  travaille  sur  ce  concept  depuis  2008,  en  a  expliqué  le fonctionnement : « Nous   effectuons   d’abord   un   scanner   de   l’os endommagé  d’un  patient.  Puis,  nous  prélevons  par  liposuccion  un  échantillon de son tissu adipeux, à partir duquel nous construisons sur le modèle de la partie osseuse à remplacer une structure en matériau biodégradable   spongieux   dans   lequel   des   cellules   osseuses   vont pouvoir  se  développer.  Ce  processus  prend  environ  un  mois.  On  l’implante  ensuite  chez  le  patient.  Comme  le  tissu  osseux  possède  lafaculté  de  s’autoréparer,  il  va  alors  se  développer  dans  la  structure que nous aurons mise en place. »Cette solution permettrait d’éviter le recours aux pièces de métal ou de plastique utilisées pour soigner des fractures. DAVID JORTNER