17 Heshvan 5780‎ | 15 novembre 2019

En avant pour le Chabbat Mondial 2019 !

Les préparatifs du Chabbat Mondial 2019 qui aura lieu le Chabbat Parachat Vayéra (15 et 16 novembre), battent leur plein au sein de nombreuses communautés juives d’Israël et de diaspora. Plus de 5000 volontaires, dispersés dans une centaine de pays, se mobilisent pour la réussite de ce projet grandiose. Ouvrir le cœur et l’esprit de chaque juif, quel qu’il soit, pour le sensibiliser à la beauté, à la spiritualité et à la grandeur de ce merveilleux cadeau, telle est la finalité de ce projet. Le seul moyen de goûter aux délices du Chabbat, est de le vivre pleinement. Loin de se limiter à un geste symbolique, le projet du Chabbat Mondial s’est fixé pour objectif de permettre à tout Juif de respecter ce jour dans son intégralité. A l’approche du prochain Chabbat Mondial, Haguesher a interrogé le Grand-Rabbin d’Afrique du Sud, Rav Warren Goldstein Chlita, instigateur et directeur de ce projet révolutionnaire.

Haguesher : Dans quelles circonstances le projet du Chabbat Mondial est-il né ?

Rav Goldstein Chlita : C’est en 2011, lors d’une conversation fortuite avec le célèbre économiste comportementale Dan Ariely, que le concept du Chabbat Mondial a été lancé. L’idée est simple : des Juifs de toutes les couches de la société, de tous niveaux, jeunes et moins jeunes, se réunissent pour vivre ensemble l’expérience de la magie d’un Chabbat. C’est une opportunité pour mettre au centre de nos vies, notre famille, notre communauté, de renouer avec notre identité juive et de nous unir avec tous les Juifs du monde entier. Ainsi, le projet a pris forme en octobre 2013, à travers l’appel que nous avons lancé à nos communautés pour les encourager à observer ensemble le Chabbat. Audelà de toutes nos attentes, ce Chabbat avait alors mobilisé et réuni la grande majorité des 75 000 Juifs d’Afrique du Sud en leur offrant cette expérience fabuleuse d’un Chabbat respecté conformément à la Halakha, vécu pour certains d’eux, pour la première fois de leur vie. Le succès de ce premier Chabbat a été indescriptible ! Mais à ce stade, nous ne pouvions pas imaginer que ce projet s’étendrait à une échelle internationale. Puis, les retours positifs et enthousiastes de cette expérience unique ont envahi les réseaux sociaux. En réponse à cela, des messages provenant de communautés localisées dans les quatre coins du monde, ont exprimé le souhait de se joindre à ce projet.

Haguesher : Pourquoi avoir choisi le respect du Chabbat pour rapprocher nos frères égarés du judaïsme et renforcer leur pratique des Mitsvot ?

Rav Goldstein Chlita : Le Chabbat est l’un des fondements du judaïsme. En respectant le Chabbat, nous proclamons qu’Hachem a créé le monde, qu’Il est Le Maître de l’univers et Le Maître de nos vies. De plus, le sens du Chabbat est particulièrement pertinent dans notre monde moderne où nous sommes bombardés de gadgets et de nouvelles technologies et où, ce qui est vraiment important est souvent relégué au second plan. Durant les 25 heures du Chabbat, une tranquillité unique et une intimité précieuse imprègnent nos foyers. Personne ne se précipite sur son téléphone. Personne n’est distrait par les écrans d’information et de divertissement qui saturent notre monde. Nous nous retrouvons dans un remarquable havre de paix, où nous sommes connectés à des vraies valeurs, ce qui nous permet d’apprécier et de nous concentrer sur ce que nous offrent nos vies. Le Chabbat nous mettons momentanément de côté les distractions, les exigences et les pressions de la vie quotidienne, pour nous offrir l’espace et le temps de renouveler notre moi intérieur, de revoir et de redynamiser nos relations les plus importantes. Chabbat peut nous rassembler au sein d’une société où tout semble nous désunir !

Haguesher : Concrètement, comment présenter l’ensemble des lois du Chabbat à un Juif qui n’a jamais été Chomer Chabbat ?

Rav Goldstein Chlita : Après avoir pris conseil auprès de décisionnaires, nous avons mis à la disposition des personnes intéressées, un guide pratique des lois du Chabbat. Celui-ci a été mis en ligne sur notre site et a été publié dans les communautés en différentes langues. De plus, en ayant recours à une présentation plaisante et divertissante, nous avons illustré les lois du Chabbat pour les mettre à la portée de tous. Pour ce faire, nous avons « divisé » le mode d’emploi du Chabbat en sept étapes (https://www.theshabbosproject. org/fr/learn-about-shabbat:).

www.Kettem-Ore.com

Haguesher : Qui a participé au premier Chabbat mondial ?

Rav Goldstein Chlita : Pour le Chabbat Noa’h de l’année 2014 (24-25 octobre), des centaines de milliers de Juifs dispersés dans 460 villes se sont associés à ce merveilleux projet. Outre les nombreux chabbatot communautaires organisés, diverses activités ont été proposées pour faire régner l’ambiance du Chabbat depuis les préparatifs avec la Hafrachat ‘Hala jusqu’aux soirées musicales de Mélavé Malka. En 2015, le projet avait déjà doublé ses effectifs et avait atteint 918 villes situées dans 84 pays différents. L’an dernier, plus de 1500 villes réparties dans 101 pays y avaient pris part.

Haguesher : Quels sont les pays qui ont enregistré un succès spectaculaire ?

Rav Goldstein Chlita : Aux Etats-Unis, pendant trois années d’affilée, plus de 500 villes y ont participé. En Israël également, plus de 300 villes et villages y ont pris part. Signalons la mobilisation importante de personnalités célèbres (membres de la Knesset…) et l’influence remarquable des messages diffusés sur les réseaux sociaux qui ont largement contribué à stimuler les Juifs de tous bords à respecter ce même Chabbat. La France aussi a, depuis trois ans, chaleureusement accueilli notre projet et ne compte pas moins de 50 localités qui se sont joints à nous. Quant aux villes qui sont devenues les partenaires actives et dynamiques du Chabbat Mondial, l’on citera Baltimore, Sydney, Johannesburg, Buenos Aires, mais aussi plusieurs villes de l’Hexagone dont Nice et Strasbourg où la mobilisation autour du Chabbat Mondial est impressionnante.

Haguesher : Quelles sont été les retombées positives généralement constatées au cours de ce Chabbat Mondial ?

Rav Goldstein Chlita : L’unité reste l’une des principales caractéristiques de ce projet. Effectivement, ce Chabbat permet à différentes communautés et à des Juifs d’horizons les plus divers, de se côtoyer dans un contexte extraordinaire. De plus, l’affluence dans les synagogues en ce « Chabbat Mondial » est remarquable, et dépasse parfois celle du jour de Kippour. Ensuite, l’on constate également une collaboration révolutionnaire entre les différentes communautés et associations qui travaillent main dans la main, faisant abstraction de leurs différences de culture, tendance ou de courant politique pour s’unir autour du Chabbat. En outre, ce projet a pu conduire, Baroukh Hachem, à des changements à long terme et inciter de nombreux Juifs à devenir des Chomré Chabbat à part entière ou à s’engager davantage dans leur pratique des Mitsvot. Comment s’articulent les préparatifs du Chabbat Mondial au sein des communautés juives francophones d’Israël ou de celles de l’Hexagone ?

En Août dernier, lors de mon séjour en Israël, j’ai rencontré le Rav Yaacov Sitruk Chlita (qui a même lancé un appel pour se joindre au projet du Chabbat Mondial) ainsi que Rav Binyamin Benhamou Chlita (directeur de Torah-Box) et Jérémie Berrebi (serial-entrepreneur, investi dans l’étude de la Torah et actif pour la diffusion du judaïsme). Ils ont tous chaleureusement accueilli le projet. Jérémie Berrebi proposa alors d’organiser « la semaine du Chabbat Mondial », tout comme il avait lancé « la semaine du travail casher » et ce nouveau concept a aussi été adopté avec enthousiasme. L’objectif d’une telle initiative est de se préparer au mieux à ce Chabbat Mondial en organisant un maximum de cours, conférences et activités. En effet, l’on ne peut envisager de respecter le Chabbat comme il se doit sans étudier au préalable les lois qui s’y réfèrent. Ainsi, de nombreuses communautés se mobiliseront du 10 au 16 novembre pour se préparer à accueillir convenablement le Chabbat. Plusieurs Rabbanim et d’éminentes personnalités joueront un rôle important dans ce projet. Autre nouveauté pour le Chabbat mondial 2019 : Bayonne, La Grande-Motte et Perpignan d eviennent des nouveaux partenaires du projet et s’ajoutent à la longue liste de localités françaises déjà engagées pour le respect du Chabbat Mondial.

Haguesher : Enfin, quel message souhaiteriez-vous transmettre aux lecteurs d’Haguesher ?

Rav Goldstein Chlita : Pensez à vos connaissances, collègues ou voisins qui n’ont pas encore goûté à la splendeur d’un Chabbat respecté en conformité avec la loi juive ! N’hésitez pas à les associer à ce projet fédérateur pour leur faire découvrir ou redécouvrir ce merveilleux cadeau qui recèle les bases fondamentales de notre Emouna. Aussi, nous invitons chaque Juif à se renforcer dans son respect du Chabbat. Pour obtenir la liste des activités du Chabbat Mondial organisées dans votre ville, veuillez consulter notre site. Pour les responsables communautaires ou pour toutes les personnes désireuses d’organiser une activité à l’occasion du Chabbat Mondial (repas communautaire, cours, hafrachat ‘hala…), veuillez prendre contact avec Bat Sheva Benisty.

France : 01 77 47 98 18 Israël : 054 49 69 709 Mail : batsheva@theshabbatproject.com Site : www.theshabbosproject.org

PROPOS RECUEILLIS PAR YOKHEVED LEVY

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire