7 Tevet 5779‎ | 15 décembre 2018

Une statue d’Alfred Dreyfus au coeur de Tel Aviv

Ceux qui le souhaitent pourront y voir là un symbole : une réplique de la statue du capitaine Alfred Dreyfus a été installée et inaugurée, rehov A’had Aham dans la partie historique de Tel Aviv. Cette statue représente le capitaine. La cérémonie s’est déroulée en présence de la maire de Paris Anne Hidalgo, du maire de Tel Aviv Ron Houldaï, de l’ambassadrice de France en Israël Hélène Le Gal et du petit-fils d’Alfred Dreyfuss qui a aujourd’hui 91 ans, et qui n’a pas caché son émotion. Cette statue qui a été offerte
par la Mairie de Paris est une réplique  de celle réalisée par le sculpteur juif Tim  (Louis Mitelberg) et qui se trouve place Pierre Lafue dans le 6e arrondissement. Il existe également une première réplique de
cette oeuvre dans la cour du Musée d’art et d’histoire du judaïsme à Paris. C’est l’arrière-petite-fille d’Alfred Dreyfus, Yael Perl Ruiz, qui a été à l’initiative de ce projet et qui était présente aux côtés de Martine Leblond-Zola, l’arrière-petite-fille du célèbre défenseur du capitaine Dreyfus que fut l’écrivain Emile Zola. Dans son intervention, Anne Hidalgo a affirmé que la présence de cette statue à Tel Aviv était le symbole de la lutte contre l’antisémitisme : « En inaugurant cette statue nous garantissons la préservation de la mémoire et nous portons un message d’ouverture et de tolérance. Moi qui suis maire d’une ville qui n’aurait jamais été ce qu’elle est aujourd’hui sans les Juifs je le dis clairement: «Nous ne cèderons pas dans notre lutte contre l’antisémitisme». » Yael Perl Ruiz a expliqué qu’elle avait initié cette démarche parce qu’elle avait constaté que l’affaire Dreyfus était peu connue dans la réalité israélienne.

D.H.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire