8 Kislev 5779‎ | 16 novembre 2018

La dénucléarisation souhaitée par les deux Corées : un acquis pour Israël face à l’Iran ?

Dans leur Déclaration de Panmunjom publié le 27 avril après la rencontre historique de « réconciliation nationale », les présidents des deux Corées ont confirmé leur objectif commun de réaliser une « dénucléarisation complète ». Quelles incidences sur le face-à-face Israël/Iran ?

South Korean President Moon Jae-in and North Korean leader Kim Jong Un shake hands at the truce village of Panmunjom inside the demilitarized zone separating the two Koreas, South Korea, April 27, 2018. Korea Summit Press Pool/Pool via Reuters - RC196EAFB480

Pour de nombreux experts spécialistes des conflits internationaux, la rencontre historique entre le président sud-coréen, Moon Jae-in, et le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, pourrait constituer un précédent et un acquis positif qui aura à terme des répercussions intéressantes dans le face-à-face entre l’Iran, Israël et les Etats-Unis à l’heure où Washington tente de modifier l’accord nucléaire passé en juillet 2015 à Vienne entre l’Iran et les six puissances mondiales.
Vu du côté américain, cette éventualité a été confirmée par le président Trump en personne qui a déclaré lors du dernier weekend que sa fermeté face aux provocations de la Corée du Nord intervenues depuis 18 mois avait « payé », en rappelant les critiques qui lui avaient été adressées en Amérique même à l’époque de la tension maximale avec Kim Jung Un quand ils échangeaient chaque semaine des menaces de guerre et des insultes : « Vous vous rappelez ce que nos détracteurs disaient alors ?, a lancé le président américain. ‘Trump va nous plonger dans une guerre nucléaire…’ ! Eh bien non : la force va nous préserver de la guerre nucléaire, au lieu de nous y plonger ! ».

« La fin des tensions dans la péninsule coréenne va avoir une influence sur l’Iran », prédit un ministre israélien

C’est aussi l’opinion de plusieurs membres du leadership israélien pour qui l’engagement historique des deux dirigeants coréens d’œuvrer à la dénucléarisation de leurs pays est un atout-maître dans les mains de Donald Trump afin de renégocier l’accord sur le nucléaire iranien. Car si cette désescalade se concrétisait en Asie, elle pourrait avoir un impact plus large et permettre de limiter la course – déjà largement déclenchée – aux armes atomiques dans tout le Moyen-Orient.
« La position du président américain sera désormais renforcée face à l’Iran et aussi pour convaincre l’Union européenne de ne pas être le maillon faible de la coalition arabo-occidentale contre la nucléarisation iranienne », a ainsi déclaré Israël Katz, le ministre israélien du Renseignement et des Transports. Rappelant qu’Israël doit continuer d’encourager la fermeté de Trump face aux Iraniens et aux Européens, Katz a encore précisé : « Ce sera une bonne chose si la Corée du Nord met fin à son programme nucléaire ! A vrai dire une bonne chose aussi pour notre région, parce qu’il existe des liens entre ces deux dossiers. (…) Ainsi avons-nous des preuves sérieuses d’une coopération rapprochée entre l’Iran et la Corée du Nord pour le développement de missiles balistiques (…) Il est donc grand temps de former un large front international contre l’Iran sur la question nucléaire, mais aussi contre son soutien permanent au terrorisme régional ».
Une analyse partagée aussi par Yoav Galant, le ministre israélien du Logement et de la Construction, qui s’est dit convaincu que grâce à cet acquis coréen, « les Etats-Unis vont obliger l’Iran à changer d’attitude ». « Ne pas se montrer ferme face aux Iraniens, a-t-il ajouté, peut mener à la nucléarisation de ce régime qui serait un grave danger pour le monde entier et pour Israël en particulier ».
Rappelons que Trump a donné aux trois pays européens signataires de l’accord de Vienne (France, Grande-Bretagne et Allemagne) jusqu’au 12 mai prochain pour « réparer les affreuses erreurs » de ce pacte, faute de quoi il s’est dit décidé à rétablir la totalité des sanctions américaines contre la République islamique.
Richard Darmon