9 Tevet 5779‎ | 17 décembre 2018

Centre de pureté familiale : inauguration d’un Mikvé au Mochav Azaria

Lors d’une cérémonie émouvante telle que le Mochav d’Azaria (situé dans la région de Guézer, à proximité de Ramlé) n’avait jamais connue dans le passé, un merveilleux Mikvé a été inauguré et sera désormais mis au service des centaines d’habitants de ce Mochav.

L’inauguration a débuté par la prière d’Arvit dirigée par le Rav Ra’hamim Mizra’hi qui se tient à la tête des institutions d’Aram Tsova. L’office a été immédiatement suivi par l’allocution du Rav de la Moatsa Haézorit Guézer, Rav Ilan Saada. Ce dernier a insisté sur le mérite immense que représente la construction d’un Mikvé et a remercié les quatre principaux acteurs qui ont permis à ce projet de voir le jour : le centre national de pureté familiale, la famille Harari du Panama, le chef du conseil régional, Mr Peter Weiss et Mr Eli Bassad qui est le président du comité du Mochav.

Le représentant de la communauté du Panama, Rav Katsin Chlita, a également pris la parole en s’adressant en Anglais à la famille Harari et aux membres de la communauté Chévet A’him qui ont participé à ce bel évènement.

Une grande joie s’est propagée au sein de l’assistance au moment de l’arrivée du Richon Létsion, Rav Its’hak Yossef Chlita qui a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme au rythme du chant « Yamim al Yémé Mélekh Tossif… ». L’ambiance de Kédoucha particulière était à son summum et les habitants du Mochav en ont été profondément touchés.

Le directeur du centre de pureté familiale a fait honneur au Rav Its’hak Yossef en lui accordant le privilège de découvrir l’écriteau où figure le nom du Mikvé « Béer Frida » ayant été dédié pour l’élévation de l’âme de Frida ‘Héfets, aléa hachalom.

La cérémonie a été ponctuée de plusieurs interventions dont celle de Rav Its’hak Yossef qui a, en premier lieu fait l’éloge du travail remarquable entrepris par le centre de pureté familiale. Il a ensuite félicité la famille Harari pour sa noble et généreuse action ainsi que les membres de la communauté panaméenne de Chévet A’him. Le Rav a rappelé l’importance des dons dédiés à la construction d’un Mikvé et a raconté, à ce propos, une anecdote qui s’est produite il y a quelques années. Dans une certaine communauté d’Israël, un Juif avait fait un don pour participer à la construction d’une synagogue. Quelques temps plus tard, les responsables de la communauté décidèrent d’entreprendre en priorité la construction d’un bain rituel puisque ce quartier n’en disposait pas. On avait alors demandé au Rav Ovadia Yossef Zatsal s’il était permis d’utiliser les dons réservés à la construction d’une synagogue pour financer les travaux du Mikvé. Et le Rav avait alors répondu que bien que les fonds avaient été, à l’origine, dédiés pour une synagogue, on pouvait s’en servir pour construire un Mikvé.

Le Rav ‘Haïm Levy, président du centre de pureté familiale, a clôturé la soirée par l’expression de ses plus vifs remerciements à tous ceux qui avaient pris part à ce merveilleux projet.