20 Iyyar 5779‎ | 25 mai 2019

Des bourses étrangères manifestent leur intérêt pour la bourse de Tel Aviv

La Bourse de Tel Aviv (TASE) prévoit de céder 71,5 % de son capital d’ici 2019, pour une valeur de 150 millions de dollars. Aussi, une dizaine de bourses étrangères ont-elles signé un accord concernant la possibilité d’acquérir une prise de participation de contrôle de l’institution financière. La liste des prétendants comprend plusieurs grandes bourses étrangères comme celle de Toronto, Londres, Hong Kong, Singapour et Sydney, ou de plus petites, comme celle de Varsovie. En outre, plusieurs autres demandes étrangères sont parvenues de fonds d’investissement. Pour l’instant, la question du prix n’a pas été inscrite à l’ordre du jour, bien que la valeur de la TASE ne semble pas décisive pour l’acquéreur potentiel. Pour l’heure, les contacts n’ont pas encore abouti. La loi prévoyant le changement structurel de la TASE en entreprise commerciale, stipule que ses actionnaires actuels ne pourront bénéficier des profits de la vente que jusqu’à concurrence de 500 millions de NIS. L’aspect le plus important dans la sélection d’un futur acquéreur sera donc la valeur ajoutée de celuici, ce qui rendra le marché des capitaux local plus attractif pour les entreprises israéliennes et même étrangères, ainsi que pour les investisseurs étrangers.

N. G.