12 Sivan 5778‎ | 26 mai 2018

Un Coeur pour la Paix : créer des ponts entre les peuples

A l’heure où se produisent régulièrement des attentats visant les Juifs et Israël à travers le monde, cette ONG française fondée par Muriel Haïm fait opérer gratuitement des enfants palestiniens souffrant de malformations cardiaques graves, souvent mortelles, à l’hôpital Hadassah de Jérusalem avec un taux de réussite de 98,5% par des équipes de médecins israéliens et palestiniens travaillant main dans la main, faisant passer la vie des malades avant les conflits qui opposent les deux peuples.

Ce n’est pas parce qu’on a créé « Un cœur pour la Paix » qu’on a signé la paix, non, précise la fondatrice et médecin engagée ; tout ce qu’on fait, c’est créer des relations de confiance et de respect. Je crois qu’il est plus facile de faire la paix quand on n’a pas peur des gens. Quand on voit un enfant malade, tout s’arrête et on se bat pour lui donner la chance de survivre. Les enfants palestiniens n’ont pas de couverture sociale et c’est en cela que c’est difficile, il faut que quelqu’un paie. Au départ on n’arrivait pas à financer tout cela, et puis Renaud, star de la chanson française, est arrivé et ça a été magique.

Plus de 680 enfants palestiniens y ont été opérés par des équipes mixtes de médecins israéliens et palestiniens (20% des enfants viennent de Gaza et 80% de Cisjordanie). Chaque opération coûte 18.000 euros, la moitié payée par l’hôpital, et l’autre par l’association.

Neïla Ifrah

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*