12 Sivan 5778‎ | 26 mai 2018

3 300 synagogues sur le point d’être rénovées

Un ambitieux programme de cartographie de 3 300 synagogues dans 48 pays, de la ville de Cork en Irlande à celle de Vladivostok en Russie, a été initié par l’historien Simon Schama. Ce faisant, il vise à rénover les plus anciens et les plus beaux des lieux de culte à travers le monde afin de redorer le blason des villes dans lesquelles ils avaient été construits, soit parce que leurs communautés juives sont à ce jour trop petites pour faire fonctionner leur synagogue, soit tout simplement parce qu’elles n’existent plus.

A titre d’exemple, la magnifique synagogue construite il y a 150 ans dans la ville de Merthyr Tydfil dans le sud du pays de Galles avec de splendides sculptures sur le toit, actuellement délabrée et vide, va être rénovée de fond en comble et transformée en centre culturel juif doublé d’un musée. Ce sera aussi le cas pour de nombreuses autres, choisies par les responsables de cette opération après de méticuleuses recherches, comme la Grande synagogue de Leros, construite il y a 380 ans et risquant de s’effondrer.

L’historien présentera cette semaine son projet au Parlement britannique, avec le soutien de plus de 40 personnalités parmi lesquelles des architectes, des écrivains et d’anciens membres du Parlement, et en partenariat avec le centre de préservation du patrimoine juif de l’Université hébraïque de Jérusalem.

« Nous sommes confrontés à de nombreux défis, déclare l’un des membres du comité de projet, en particulier dans le sud de l’Europe. Nombre des synagogues ont été abandonnées lors de la Seconde Guerre mondiale et les membres des communautés se sont dispersés. En rénovant ces bâtiments, nous reconstituons l’histoire de leurs communautés. »

Avant la Shoah, il existait environ 17 000 synagogues à travers l’Europe, et parmi les 3 318 encore debout, seules 718 servent encore d’endroits de prières tandis que d’autres ont été soit abandonnées soit transformées en garde-meubles, usines, restaurants ou théâtres.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*