12 Sivan 5778‎ | 26 mai 2018

Bné Brak : Pourim et les pétards

A l’approche de Pourim les Rabbanim de Bné Brak, le maire et la police ont décidé de se réunir ce lundi pour prendre des mesures. Au cours de cette réunion, le Gaon Rav Its’hak Zilberstein, a rédigé une lettre aux parents dans laquelle il les met en garde contre l’utilisation de pétards : « Préservez vos enfants et ne leur donnez pas de fumigène d’aucune sorte ».

A l’attention de nos chers habitants de Bné Brak :

Le Gaon Rav ‘Haïm Palagi a écrit dans on œuvre « Moèd Lékol ‘Haï » que ‘l’utilisation de pétards et fumigènes est propre aux autres nations non-juives’. Il n’est donc pas approprié que les Juifs s’en servent, de même que les Israéliens et même si c’est Pourim ; le faire revient à transgresser l’interdit ‘Vous ne vous comporterez pas comme eux’. (…) Il faut savoir que l’utilisation des pétards est non seulement dangereuse pour l’entourage mais également pour la personne qui s’en sert. Il raconte ensuite le cas d’un homme qui, après avoir utilisé de la dynamite, a perdu sa capacité à se concentrer et a fait perdre à sa femme enceinte son bébé.

Chers parents, ayez pitié de vos enfants, ne leur donnez pas de pétards, objets de non-juifs, mais des objets juifs : Michloa’h Manot, don pour les pauvres et plats pour le repas de Pourim, afin qu’ils se réjouissent de Mitsvot.

En parallèle, la présence policière sera renforcée dans les rues de Bné Brak dans le but d’éviter les débordements que la ville a connus les années passées et de protéger au maximum les passants et résidents.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*