7 Elul 5778‎ | 18 août 2018

La semaine de travail réduite à 42 heures

La semaine de travail réduite à 42 heures.

 

Le ministre des Finances Moché Kahlon et le président de la Histadrout Avi Nissenkoren ont conclu un accord sur la réduction de la semaine de travail à 42 heures, soit une heure en moins, et attendent maintenant la signature du ministre du Travail, ‘Haïm Katz, prévue dans les semaines à venir.

 

Selon cet accord, la semaine de travail sera raccourcie sans réduction des salaires et, dès son entrée en vigueur, le salaire horaire sera calculé sur la base de 182 heures de travail par mois, au lieu de 186 heures actuellement, ce qui aura pour effet d’augmenter le salaire horaire des travailleurs gagnant le salaire minimum, passant de 28,49 shekels à 29,12 shekels.

 

En parallèle, de nouvelles négociations ont eu lieu entre le responsable des salaires et des contrats de travail Eran Yaacov et le président de la Histadrout Avi Nissenkoren, afin d’augmenter le salaire des fonctionnaires. Les employés d’Etat recevront une augmentation salariale de 0,15% d’ici fin 2019, et ce, afin de réduire les disparités des salaires.

 

En outre, a été mise au point une formule permettant l’introduction de nouvelles technologies sur le lieu de travail dans le secteur public, dans le but de accroître la productivité et améliorer le service aux citoyens, sans nuire aux travailleurs, et Mr Nissenkoren a souligné que « pour faire face aux changements technologiques, les parties doivent coopérer, en tenant compte à la fois des besoins des employés et de la contribution importante qu’ils apportent à la mise en œuvre de la technologie ».

 

Le président de la Histadrout Avi Nissenkoren a salué ces accords : « Les employés d’Israël travaillent plus d’heures que dans les autres pays développés ; raccourcir la semaine de travail est une étape nécessaire pour équilibrer travail et loisirs, tout en créant des retombées positives sur l’économie. Cette mesure devrait toucher non seulement les employés à temps plein, mais aussi les employés à temps partiel qui auront droit à un salaire horaire plus élevé qu’aujourd’hui. Je voudrais également remercier le ministre du Travail et des Affaires sociales ‘Haïm Katz pour son implication et qui, en signant, appliquera ces accords à l’ensemble de l’économie israélienne ».

 

Selon le responsable des salaires Eran Yaacov, « le marché du travail change de visage grâce à des avancées technologiques dans de nombreux domaines, et cet accord permet d’améliorer la productivité ainsi que le service public, en y introduisant de nouvelles technologies et innovations ».

 

Le ministre des Finances Moché Kahlon, quant à lui, a déclaré : « Le marché du travail israélien se caractérise par une faible productivité et de longues heures de travail Les accords auxquels nous sommes parvenus pour raccourcir la semaine de travail, permettent aux employés de concilier travail et famille, à accroître leur productivité dans l’économie, et contribuent à améliorer les conditions des travailleurs à faible revenu ».

Neïla Ifrah