5 Tammuz 5778‎ | 18 juin 2018

Hiloula grandiose du Rav Matslia’h Mazouz zatsal

Entretien exclusif avec le Dr Alain Haddad, Président de l’association Kissé Ra’hamim (France)

Comme chaque année, des milliers de personnes se déplacent de près comme de loin pour célébrer la grande Hiloula du Ich Matslia’h, Rabbi Matslia’h Mazouz zatsal. Mardi dernier, ils étaient près de 8 000 à participer au grand dîner organisé aux « Gané Hata’aroukha ». Il s’agit de la plus grande Hiloula organisée sous cette formule en Israël… et peut-être, dans le monde. Dr Alain Haddad, président de l’association « Kissé Ra’hamim » dont le siège est à Sarcelles, en a été l’invité d’honneur.

Haguesher : Comment en êtes-vous arrivés à vous rapprocher des institutions Kissé Ra’hamim ?

Dr Haddad : Un rappel historique de la vie de cette Yéchiva s’impose. Après le meurtre du Rav Matslia’h Mazouz perpétré à Tunis en 1971, ses 3 fils, Rav Méïr, Rav Tséma’h et Rav Ra’hamim sont montés en Israël. Ils ont alors transféré à Bné-Brak la Yéchiva Kissé Ra’hamim, fidèle à celle de leur père construite en 1962 à Tunis. Son but étant d’enseigner la tradition rabbinique séfarade et, en particulier, la tradition tunisienne. Les Rabbanim de la Yéchiva avaient besoin de récolter des fonds pour leur institution. Pour les aider, nous avons monté à Sarcelles, l’association « Kissé Ra’hamim » dont j’ai assuré la présidence. A ses débuts, la Yéchiva comptait une trentaine d’élèves. Puis, elle n’a cessé de se développer et aujourd’hui, Kissé Ra’hamim comprend trois bâtiments qui abritent une Yéchiva Kétana, une Yéchiva Guédola et un Collel.

Pendant de longues années, notre association a œuvré activement pour organiser des soirées, distribuer des boîtes de Tsédaka… Les représentants de la Yéchiva se déplaçaient en France et parfois, même le Roch Yéchiva Rav Méïr Mazouz ou son frère, le directeur, Rav Tséma’h Mazouz. Aujourd’hui, Baroukh Hachem, nous n’avons plus besoin de faire connaître Kissé Ra’hamim en France, et « on aide la Yéchiva  automatiquement ».

 

Mardi soir dernier, vous avez été l’invité d’honneur d’une Hiloula majestueuse, qu’y avait-il de marquant et de particulier ?

Le nombre de participants était vraiment impressionnant… la salle avait l’air « interminable », elle était comble ! Il y avait également une salle réservée aux femmes ainsi que des écrans géants. Les tables d’honneur étaient dressées sur plusieurs niveaux et de nombreux Rabbanim et Raché Yéchivot y ont participé. Signalons, entre autres, la présence du grand rabbin ashkénaze d’Israël Rav David Lau et du grand rabbin séfarade de Jérusalem, Rav Chlomo Moché Amar.

Lors de son discours, Rav Méir Mazouz a, rappelé qu’Hachem comble de bienfaits ceux qui accomplissent Ses Mitsvot et qui soutiennent la Torah. Le Rav Amar a évoqué « la joie qui emplit ciel et terre au moment où des milliers de Juifs se réunissent pour la Torah ». Quant au Rav Lau, il a précisé que la Méssirout Néfech  était une condition sine qua none pour fonder une Yéchiva, et a mis en exergue l’abnégation du Rav Matslia’h Mazouz et de ses fils.

Plusieurs personnalités influentes et hommes politiques ont pris part à ce grand rendez-vous annuel de Kissé Ra’hamim.

Des bougies ont été allumées pour l’élévation de l’âme des Tsadikim dont la date de la Hiloula est proche de celle du Rav Matslia’h Mazouz, à savoir : le Rambam, Rav Yaakov Abou’hatséra, Rav ‘Halfon Moché Hacohen, une bougie a également été allumée pour le Rav Ovadia Yossef Zatsal.

En voyant cette foule immense se mobiliser, on prend conscience du retentissement et du rayonnement des institutions Kissé Rah’amim !

 

Pensez-vous que ce rayonnement se répand uniquement en Israël et en France ?

Et bien, justement, figurez-vous que l’influence de cette Yéchiva se répand au-delà des Juifs d’origine tunisienne ! Pour preuve, une petite anecdote personnelle : « Je me trouvais dans une synagogue à Souccot et je priais dans un livre « Ich Matslia’h« , un Juif américain originaire de Boston m’aborda alors et exprima son admiration à l’égard de Kissé Ra’hamim, s’y intéressa pour aller ensuite rencontrer les Rabbanim de la Yéchiva ! »

Merci Dr Haddad, que le mérite de la Torah que vous soutenez activement vous comble de bénédictions !

Propos recueillis par Yokheved Levy

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*