29 Kislev 5778‎ | 17 décembre 2017

Ashdod a enfin son hôpital !

Moment historique à Ashdod : après de longues années de réflexions, de discussions et de planification, et quatre ans après la pose de la première pierre du nouveau bâtiment de l’hôpital Assouta d’Ashdod, celui-ci fonctionne enfin à pleine capacité. Il y a quelques jours, le personnel médical a inauguré un nouveau service d’urgence, après que les autres départements ont repris leur activité.

Le nouveau service des urgences va travailler avec les autres départements, qui comprennent des salles d’urgence, des salles d’accouchement, des salles d’opération, un département de chirurgie, de médecine interne, de pédiatrie, d’orthopédie, de gynécologie, de cardiologie, un laboratoire d’imagerie et des cliniques externes.

A peine une heure après l’ouverture des urgences, les premières ambulances ont commencé à affluer. Dirigé par le Dr West, le service des urgences a été construit selon les standards les plus élevés, et il est équipé des dernières innovations médicales. Il est composé de médecins spécialistes, et d’internes expérimentés et triés sur le volet. L’hôpital est capable de répondre à toutes les urgences, depuis les premiers soins jusqu’aux cas les plus délicats. Les équipes ont été longuement formées pour prodiguer des soins professionnels, avec gentillesse, efficacité et rapidité, et toujours dans le respect du patient et de son intimité. Les rideaux ont été remplacés par de vraies parois. Un médecin urgentiste est présent à toute heure afin d’apporter les réponses à tous les cas, dans un souci, également, de raccourcir les temps d’attente.

Les urgences sont destinées à servir un demi-million d’habitants d’Ashdod et des environs. Pour plus d’efficacité, le service est divisé en spécialités diverses, enfants, maternité, etc.

Le ministre de la Santé, Yaacov Litzman, a posé la mézouza sur le nouveau bâtiment, alors que de nombreux rabbanim ont vérifié la question de la cacherout, et, entre autres, le fonctionnement des installations de Chabbat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*