3 Kislev 5778‎ | 21 novembre 2017

Villeneuve-Saint-Georges : la municipalité soutient le terrorisme

La petite communauté juive de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) est furieuse. La maire communiste, Sylvie Altman, a décidé d’exposer sur la façade de l’Hôtel de Ville une banderole réclamant la libération du terroriste franco-palestinien Salah Hamouri. Dans la commune, les incidents antisémites ne sont pas rares. La synagogue a même subi un incendie criminel en 2009.

Salah Hamouri, membre du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP), une organisation criminelle, a été incarcéré en Israël pour avoir notamment préparé un attentat avorté contre le rav Ovadia Yossef zatsal, ancien grand rabbin séfarade du pays et Rishon LeTsion. Il a été élargi en 2011 à la faveur d’un échange de prisonniers contre Guilad Shalit, ce soldat de Tsahal alors otage du Hamas, et a été arrêté de nouveau au mois d’août dernier pour un motif non précisé. Il est actuellement en détention administrative.

Sylvie Altman est partie prenante dans le dossier, au moins indirectement : l’épouse du terroriste, Elsa Lefort, travaille à la mairie de Villeneuve. Son père, Jean-Claude Lefort, est un ex-député communiste aujourd’hui président de l’association islamo-gauchiste France-Palestine-Solidarité. Il s’est prononcé pour le boycott des produits… casher en général et pas seulement israéliens.

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a demandé au préfet d’exiger de la municipalité le retrait de cette banderole et se réserve, le cas échéant, le droit de saisir la justice pour mettre un terme à la provocation.

Notons encore qu’une collaboratrice de Gilles Poux, maire communiste de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, a qualifié l’assassin de deux jeunes femmes à la gare Saint-Charles de Marseille de « martyr ». L’attaque s’est déroulée le 1er octobre et a été revendiquée par Daesh. La collaboratrice en question, Sonya Nour, a été suspendue par Gilles Poux mais soutenue par plusieurs figures de l’extrême gauche.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*