sohbet hattı numarası seks hattı numara istanbul escort bayanlar sohbet hattı numaralar seks hattı numaralar" ucuz sohbet hattı numaraları sohbet hattı sex hattı telefonda seks numara sıcak sex numaraları sohbet hattı canlı sohbet hatları sohbet numaraları ucuz sex sohbet hattı numaraları
yeni casino siteleri
17 Iyyar 5784‎ | 25 mai 2024

Villeneuve-Saint-Georges : la municipalité soutient le terrorisme

La petite communauté juive de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) est furieuse. La maire communiste, Sylvie Altman, a décidé d’exposer sur la façade de l’Hôtel de Ville une banderole réclamant la libération du terroriste franco-palestinien Salah Hamouri. Dans la commune, les incidents antisémites ne sont pas rares. La synagogue a même subi un incendie criminel en 2009.

Salah Hamouri, membre du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP), une organisation criminelle, a été incarcéré en Israël pour avoir notamment préparé un attentat avorté contre le rav Ovadia Yossef zatsal, ancien grand rabbin séfarade du pays et Rishon LeTsion. Il a été élargi en 2011 à la faveur d’un échange de prisonniers contre Guilad Shalit, ce soldat de Tsahal alors otage du Hamas, et a été arrêté de nouveau au mois d’août dernier pour un motif non précisé. Il est actuellement en détention administrative.

Sylvie Altman est partie prenante dans le dossier, au moins indirectement : l’épouse du terroriste, Elsa Lefort, travaille à la mairie de Villeneuve. Son père, Jean-Claude Lefort, est un ex-député communiste aujourd’hui président de l’association islamo-gauchiste France-Palestine-Solidarité. Il s’est prononcé pour le boycott des produits… casher en général et pas seulement israéliens.

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a demandé au préfet d’exiger de la municipalité le retrait de cette banderole et se réserve, le cas échéant, le droit de saisir la justice pour mettre un terme à la provocation.

Notons encore qu’une collaboratrice de Gilles Poux, maire communiste de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, a qualifié l’assassin de deux jeunes femmes à la gare Saint-Charles de Marseille de « martyr ». L’attaque s’est déroulée le 1er octobre et a été revendiquée par Daesh. La collaboratrice en question, Sonya Nour, a été suspendue par Gilles Poux mais soutenue par plusieurs figures de l’extrême gauche.

301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx/1.18.0 (Ubuntu)