27 Kislev 5778‎ | 15 décembre 2017

Les dix ans du iPhone …et de ses problèmes !

Le iPhone a fêté son dixième anniversaire… Il a été conçu en 2007 par Steven Paul Jobs, directeur général de la société Apple aux Etats-Unis. L’iPhone n’est pas historiquement le premier smartphone, mais il reste néanmoins l’appareil qui a transformé le marché des téléphones intelligents puisqu’il en a fait des produits de consommation de masse. Selon un rapport du Time Magazine (publié le 3 mai 2016), il fait partie des cinquante gadgets technologiques les plus influents de tous les temps. Toutefois, il y a dix ans, certains s’étaient montrés bien sceptiques quant à la réussite de ce nouvel appareil tactile. Le PDG de Microsoft, Steven Anthony Ballemer, avait d’ailleurs déclaré : « Il n’y a aucune chance que l’iPhone gagne une part de marché significative. Aucune chance. »

Le succès commercial  du iPhone est indéniable. A titre d’information, Apple a annoncé en mars 2009, avoir dépassé son objectif de vente de 10 millions d’iPhones en un an et a déclaré en avoir vendu 13,7 millions ! Depuis la commercialisation du premier iPhone (septembre 2007) jusqu’au premier trimestre de 2017,  1,2 milliard de iPhones ont été vendus dans le monde.

En revanche, ce succès sur le plan technologique et commerciale est loin de s’accompagner d’une réussite sur le plan social, familial et /ou moral. Selon Rav Tsviéli Ben Tsour, célèbre conférencier au sein du mouvement de Techouva « Arakhim », le iPhone a engendré la deuxième phase de la dégradation morale de notre génération. Si la première a été déclenchée par la mise à disposition d’internet dans les foyers, la seconde quant à elle, sous un format compact et pratique l’a fait glisser sous la poche et est présent en tout lieu et à tout moment !

L’usage démesuré du iPhone a eu pour conséquence négative la détérioration des relations au sein de la cellule familiale. L’ironie du sort est qu’à force de vouloir rester en contact avec son cercle de connaissances et d’amis et à ne pas quitter son petit écran, le béaba des règles du savoir-vivre s’est trouvé nettement amputé et la communication avec les personnes qui se trouvent physiquement présentes à nos côtés et qui nous sont les plus proches à tous les sens du terme, a été considérablement dégradée ! « Chaque semaine, j’entends des plaintes de la part de conjoints, de l’un à l’égard de l’autre, ou de parents qui se plaignent de leurs enfants mais surtout d’enfants qui en veulent à leurs parents parce qu’ils sentent qu’internet leur a volé les êtres qui leur sont les plus chers au monde ! »  Et le Rav Ben Tsour de poursuivre, s’il y a vingt ans, on parlait de 20 % des foyers qui étaient en crise, aujourd’hui l’on se situe, dans l’ensemble des pays occidentaux, là où la science et les progrès ont fait leurs preuves, autour de 50% !!

Par ailleurs, l’anthropologue, Pr Tamir Lion, stipule que l’ère du petit écran a contribué à restreindre les facultés d’expression et de communication chez les enfants et à les rendre passifs, voire même agressifs !

Alors, si le iPhone devient de plus en plus « intelligent », fonctionnel, réactif et performant… est-ce pour autant que nous devenons des êtres plus heureux, plus savants ou bienveillants !? Si ce petit appareil contribue souvent à nous simplifier la vie, ne le laissons pas nous la gâcher et veillons à l’utiliser avec modération !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*