29 Tishri 5778‎ | 19 octobre 2017

5777 : une année gagnante pour les vins israéliens dans le monde

L’année qui vient de s’écouler a été particulièrement fructueuse pour les vins israéliens au niveau international. En septembre 2016, six crus d’excellence ont été choisis pour représenter le pays dans le plus grand musée du vin de la planète, la Cité du Vin à Bordeaux. Le mois suivant, l’édition d’octobre 2016 du renommé Wine Spectator Magazine américain a présenté pour la première fois un large dossier sur l’industrie viticole israélienne : fabrication, notes de dégustation de plus de 100 cuvées et guide des meilleurs établissements. Preuve que les produits israéliens confirment leur place sur la scène mondiale. En novembre 2016, à Tokyo et Osaka, l’Institut de l’export israélien a fait découvrir aux amateurs de vin japonais le meilleur de la production nationale. En effet ces dernières années, l’intérêt des Nippons pour les caves bleu-blanc s’est accru. Les dégustations ont ainsi été accueillies avec beaucoup d’enthousiasme et ont remporté un franc succès.

Début 2017, le sommelier français de notoriété internationale Serge Dubs, reconnu en 2013 comme le meilleur du monde par l’Association de la Sommellerie, est venu visiter les caves du Golan et de Galilée. Puis en février, pour la première fois, l’Etat hébreu a figuré sur la liste de l’Institut des Maîtres du vin, basé à Londres, qui regroupe des spécialistes de 25 pays. En mars suivant, les vins israéliens ont gagné 6 récompenses dont la médaille d’or pour le Recanati Merlot Reserve 2013, au prestigieux concours Vinalies Internationales, organisé par l’Union des Œnologues de France. En mai, 2 crus – Psagot et Yarden Cabernet Sauvignon 2013 – ont respectivement remporté la médaille d’or et le prix du meilleur vin rouge aux Decanter World Wine Awards, la plus grande compétition de millésimes. Le même mois, la société Baraka Israël a fait son entrée au Kenya. La première dégustation de Golan Heights et de Teperberg s’est avérée un succès parmi les critiques de vin locaux et internationaux. Que nous réservera la récolte 5778 ? Suspense…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*