29 Iyyar 5777‎ | 25 mai 2017

Meyer Habib condamne le positionnement de Benoît Hamon sur Israël

Lors du débat télévisé du 19 janvier dernier entre les candidats à la primaire de gauche, Benoît Hamon avait exprimé son soutien à la création d’un État palestinien rajoutant qu’il ne croyait pas à une solution au conflit israélo-palestinien tant que la « colonisation des territoires par Israël se poursuivrait ». Et le nouveau candidat de la gauche à la Présidentielle s’était également félicité du vote par le Conseil de Sécurité de l’ONU, le 23 décembre de la résolution 2334 condamnant la construction dans les implantations de Judée-Samarie.Un positionnement qui a été condamné par le député (UDI) Meyer Habib : « Pour les Socialistes, c’est la « colonisation » qui serait la source de tous les maux, pas le terrorisme, pas l’Islamisme qui, des Frères Musulmans au salafisme, tentent de placer le monde entier sous la coupe de la Charia… Mais quelle colonisation pourrait-il y avoir dans des villes comme Paris, Nice, Berlin ou Istanbul frappées par le terrorisme islamiste ? Pourquoiles Socialistes se focalisent-ils sur Israël si ce n’est pour récupérer l’électorat islamo-gauchiste au risque d’importer sur le sol français le conflit israélo-palestinien. » Interrogé par Haguesher, Meyer Habib a repris les propos qu’il avait tenus le 17 janvier lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée Nationale : « N’en déplaise à la gauche, jamais un Juif ne sera un colon à Jérusalem ni en Judée », a-t-il affirmé avant de faire remarquer que le porte-parole du nouveau candidat socialiste à la présidentielle, Alexis Bachelay était un militant anti-israélien qui versait des subventions au mouvement pro-boycott BDS. D.B.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*