23 Sivan 5779‎ | 26 juin 2019

Le ministre de l’Agriculture Uri Ariel en Inde

Minister Uri Ariel arrives to the weekly government conference at Prime minister office in Jerusalem, December 25, 2016. Photo by Yonatan Sindel/Flash90

Tous les deux ans, le gouvernement de la province du Gujarat en Inde organise une conférence réunissant chefs d’entreprise, investisseurs, responsables politiques et faiseurs d’opinions. But de l’opération : développer cette région occidentale de l’Inde peuplée de 65 millions d’habitants. Cette année, le ministre israélien de l’Agriculture Uri Ariel a été l’un des invités de ce sommet fixé du 10 au 13 janvier. C’était la seconde visite d’un dirigeant israélien dans cette province occidentale de l’Inde depuis 2009. En avril dernier, Uri Ariel avait fait partie de la délégation conduite par le Président d’Israël, alors en visite officielle à New Delhi. Il avait participé à la « Semaine indienne de l’Eau » et s’était fait l’ambassadeur des innovations israéliennes en matière d’irrigation et de traitement des eaux. La présente visite, qui témoigne de l’excellence des relations diplomatiques établies depuis 25 ans entre l’Inde et Israël, fait suite à une invitation lancée en septembre dernier par le ministre fédéral de l’Agriculture indien, Radha Moody Singh. Au cours de sa visite, après sa rencontre avec le Premier ministre indien, Uri Ariel a inauguré le centre indo-israélien de développement de Kamataka : « Nous sommes en Inde pour accroître la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’agriculture. Il y a une forte demande des agriculteurs indiens pour les solutions israéliennes. » Deux jours plutôt, Uri Ariel avait accueilli en Israël le Premier ministre russe Dimitri Medvedev qu’il avait accompagné à l’Institut agronomique Volcani. Au terme de cette visite, il s’était félicité des progrès de coopération entre la Russie et Israël, notamment dans les domaines de la production fruitière et laitière. D.J.