15 Iyyar 5779‎ | 20 mai 2019

Marrakech : le roi ordonne de « rejudaïser » le Mellah

L’ancien quartier juif de Marrakech, appelé aujourd’hui Essalam, va retrouver son nom originel. C’est une décision personnelle du roi. Mohamed VI a demandé début janvier qu’il soit rebaptisé El-Mellah, comme autrefois. Il a aussi ordonné que les noms de rues du périmètre en question, historiquement juifs pour la plupart, mais « islamisés », soient rétablis dans leur forme ancestrale. Le ministère marocain de l’Intérieur, qui a annoncé la nouvelle, a expliqué que le roi entendait ainsi « préserver la mémoire du pays et l’héritage culturel de toutes les composantes de la société ». Début décembre, Mohamed VI avait déjà assisté à l’inauguration du bâtiment rénové – essentiellement sur fonds publics – de la grande synagogue Ettedgui, située à Casablanca.
Deux cent cinquante Juifs résident actuellement à Marrakech. Ils étaient plus de cinquante mille en 1947. Le Mellah, longtemps entouré de hauts murs à l’instar de certains ghettos européens, a vu le jour en 1558, sous le règne de Moulay Abdallah, à l’époque où la population juive de la ville croissait rapidement avec l’arrivée de séfarades chassés de la péninsule ibérique. Axel Gantz