11 Tishri 5779‎ | 20 septembre 2018

L’état débloque des budgets substantiels pour consolider l’industrie agricole

Israël compte aujourd’hui environ une dizaine de milliers d’agriculteurs, qui reçoivent chaque année en moyenne des subventions de 120.000 shekels par an. Mais le gouvernement souhaite les encourager et même donner sa chance à la nouvelle génération : c’est pourquoi il a décidé d’accroître cette aide. Concrètement, tout nouvel agriculteur qui veut ouvrir son entreprise devrait bénéficier d’une bourse de 40% sur son investissement. Il pourra également profiter d’un accompagnement par des professionnels du ministère des finances pendant ses débuts. En outre, une aide supplémentaire sera accordée aux anciens agriculteurs désirant se doter de nouvelles technologies, en particulier en matière d’irrigation et engrais.

Parallèlement, des fonds seront débloqués pour aider les agriculteurs à mettre en place de nouveaux commerces d’exportation, et les encourager à investir davantage.

Enfin, une somme conséquente sera mise à disposition afin que le coût de production soit rentable pour les fournisseurs particuliers.