29 Iyyar 5777‎ | 25 mai 2017

Première conversation téléphonique entre Nétanyaou et Macron

Prime Minister Benjamin Netanyahu speaks on the phone with Head of the IDF team to Nepal at the Prime Minister in Jerusalem on April 28, 2014. Photo by Amos Ben Gershon / GPO *** Local Caption

Lundi  soir,  Binyamin  Nétanyaou  s’est  entretenu  au  téléphone  avec  le  président  élu Emmanuel Macron et il a  félicité ce dernier pour son  élection. Les deux leaders ont débattu de la poursuite de la coopération entre la France et Israël,  en  particulier  en  matière  de  lutte  anti-terroriste  et  de  développement scientifique    et    commercial.    Ils    ont    convenu    de    se   rencontrer très prochainement.    Dès  dimanche  soir le  Premier  ministre israélien  a  publié un communiqué  chaleureux  dans  lequel  il  a  émis  l’espoir  de  pouvoir  travailler avec le nouveau président « afin de relever les défis communs à nos deux démocraties ».Selon Mr Nétanyaou, « le terrorisme islamiste est l’une des grandes menaces pour le monde entier qu’il attaque à Paris Londres et Jérusalem. La France et Israël sont des alliées de longue date et je suis convaincu que nos relations iront en se renforçant », dixit le Premier  ministre. On sait que  durant sa  campagne  présidentielle,  Emmanuel  Macron  n’a  pas  multiplié  les  déclarations  liées  à  l’embarrassant  conflit  israélo-palestinien.  Et  pour  cause,  le candidat, devenu dimanche président, a eu, au cours des derniers mois, bien d’autres priorités que celle de s’impliquer dans un dossier complexe et qui est de moins en moins populaire. Et pourtant, dans la dernière ligne droite, moins de  deux  jours  avant  l’ouverture  des  bureaux  de  vote,  Emmanuel  Macron  a surpris  en  affirmant  qu’il  s’opposait  à  une  reconnaissance  unilatérale  par  la France d’un futur Etat palestinien : « Reconnaître la Palestine aujourd’hui, de manière unilatérale,  et  dans ce contexte, c’est faire le choix d’un camp. Et c’est complètement se couper de l’autre », a déclaré Emmanuel Macron au site d’information Médiapart.

Daniel Haïk

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*