20 Tammuz 5779‎ | 23 juillet 2019

L’Union orthodoxe des Etats-Unis et le rôle de la femme

L’Union orthodoxe des Etats-Unis, qui fédère environ quatre cents synagogues et institutions de la mouvance ‘harédite, a adopté début février un texte rappelant l’interdiction faite aux femmes d’exercer une fonction religieuse. L’Union précise, citant la Halakha, que la direction des offices ou les drachot ne sauraient être dévolues aux femmes.

Ce communiqué diffusé par la presse juive américaine sonne comme un rappel à l’ordre alors que quelques communautés – très minoritaires – revendiquant une orthodoxie plus « libérale » que d’autres ont embauché des femmes pour des emplois masculins. Quatre lieux de culte seraient concernés, ainsi qu’une yéchiva new-yorkaise.

L’Union orthodoxe a indiqué que « la vie de chaque synagogue serait renforcée par une présence accrue de femmes jouant les rôles de modèles, d’enseignantes et de conseillères éduquées, compétentes et engagées dans la Torah ». Et d’ajouter : « Elles devraient assumer de plus grandes tâches laïques et professionnelles, mais d’une manière respectueuse de la Halakha ».

 

Axel Gantz