23 Tishri 5780‎ | 22 octobre 2019

Visite du rav Malkiel Kotler à Paris

La semaine dernière, les communautés juives de Paris et des environs ont eu lhonneur daccueillir une grande personnalité rabbinique des États-Unis, l’un des raché yéchivot de Lakewood : le rav Malkiel Kotler. Petit-fils du rav Aharon Kotler et membre de la Agoudat Israël des Etas-Unis, le rav Malkiel Kotler siège également au sein du Conseil des Sages de la Torah. Pendant près d’un mois,« lassociation Stender », présidée par rabbi David ‘Hanania Pinto et dirigée par son gendre, le rav Its’hak Sabban, a préparé cette visite et a veillé à ce que cet événement se déroule au mieux. Rav Its’hak Sabban: « L’association Stender a été créée, il y a près de cinq ans, grâce au généreux soutien de Juifs Argentins. Elle a pour vocation « de former un petit Lakewood à Paris ». Son but consiste à réunir les nombreux bné Torah des yéchivot, kollelim et baté Midrach de Paris et banlieues, à travers des programmes d’étude en commun, des examens, lorganisation de siyoumim, l’attribution de bourses ainsi que le projet d’un grand rassemblement annuel autour d’un Rav qui viendrait de l’étranger. La venue du rav Kotler sinscrivait donc dans le cadre du programme de l’association Stender. À cette occasion, un grand rassemblement a été organisé le mardi 13 décembre dans les salons de la synagogue Michkénot Israël (Paris 19e) en présence de plus de 300 personnes qui ont rempli la salle! Dans son discours, le rav Malkiel Kotler a confié quil a été agréablement surpris de découvrir un tel « monde de Torah » à Paris. Le message principal du rav était focalisé autour de l’importance et de la nécessité de préserver « les tentes de Yaacov » – autrement dit, le foyer juif – se référant au verset : «Qu’elles sont belles tes tentes, ô Yaacov… ». Le rav a expliqué :  » Les parois de la tente sont souples, ce qui implique que chacun se doit de veiller à consolider sa propre tente et la stabiliser en prenant les précautions nécessaires pour se protéger des effets néfastes de la technologie moderne. Au cours de son séjour à Paris, rav Malkiel Kotler a visité de nombreuses institutions parisiennes, notamment le kollel de rabbi David ‘Hanania Pinto, les établissements scolaires dirigés par le Rav Its’hak Kats et ceux du rav Mordéhaï Rottenberg. De plus, il sest rendu à Neuilly-sur-Seine, dans les institutions du rav Ariel Gay, gendre du grand rabbin Sitruk Zatsal, ainsi qu’au Raincy où il a fait une tournée dans les établissements ayant à leur tête, le rav Yéhouda Tolédano. Lors de ses divers déplacements, le rav Kotler était accompagné dun garde du corps, à la demande des autorités américaines. Enfin, la date de la venue du rav Malkiel Kotler avait été fixée de sorte qu’elle coïncide avec celle du mariage de l’un de ses élèves français qui a étudié à la yéchiva de Lakewood, le jeune Yossef ‘Haïm Karo d’Armentières-en-Brie que le rav a lui-même marié.
Yokhéved Levy