19 Av 5779‎ | 20 août 2019

L’école Yavné d’Ashdod : un établissement accueillant !

Ayant pour slogan « Torah et Dérekh Erets », l’école Yavné est une institution israélienne à hauteur de satisfaire les attentes des familles
francophones installées à Ashdod ainsi que les Olim ‘Hadachim. Quelles sont les principales caractéristiques de cet établissement pour le
rendre si attrayant aux yeux du public francophone ? Mme Séverine Sellem, coordinatrice pédagogique francophone à Yavné nous répond. Haguesher : Pourriez-vous tout d’abord nous présenter, de façon générale, cette nouvelle infrastructure scolaire ?
Mme Sellem : L’école Yavné est une école primaire qui a été fondée il y a deux ans et demi et qui est chapeautée par le Rav Avchalom Cohen Chlita. Yavné accueille une centaine d’élèves répartis dans deux établissements distincts. L’un, pour les garçons, est localisé dans le Rova Alef et l’autre, pour les filles, se trouve dans le Rova Youd Beth. Nous pouvons d’emblée préciser qu’il n’y a pas de soucis à se faire pour le transport scolaire car nous disposons d’un service de ramassage scolaire qui dessert les différents quartiers de la ville. A quel type de public s’adresse votre
école ? Yavné est un établissement « torani » ouvert à tous, sans distinction de niveau religieux ou de niveau scolaire. En ce sens, cette école se rapproche du modèle de l’école juive que nous avons connue et fréquentée en France. Parallèlement, nous avons aussi bien des élèves israéliens, des
francophones nés en Israël ou encore des enfants issus de familles fraîchement arrivés de France. Quels sont les principaux atouts de Yavné ? Tout d’abord, nous avons des effectifs réduits (environ une quinzaine d’élèves par classe), ce qui permet d’une part, d’avoir une ambiance conviviale et familiale et, d’autre part, d’avoir un suivi individuel de
chaque enfant. Ensuite, les élèves sont pris en charge par l’école jusqu’à 16h30 et des repas chauds sont servis pour le midi. Au niveau scolaire, nous mettons l’accent tant sur le ‘Hol que sur le Kodech. De plus, des cours d’Oulpan et de soutien scolaire sont dispensés par l’école. Il est important de signaler que les frais de scolarité sont allégés grâce à l’aide de certaines associations qui soutiennent les Olim de France, telles que celles du Admour de Kalov et de Wolfson. En outre, nous proposons des activités scolaires variées et enrichissantes, comme par exemple, des cours de broderie assurés par des retraitées francophones qui bénévolement, transmettent un savoir-faire aux fillettes qui, en retour permettent aux plus âgés d’enrichir leur niveau d’Hébreu. Cette échange entre les générations est fort bénéfique. Nous organisons également des visites aux enfants malades à l’hôpital Assuta, notamment à l’approche de Pourim. Quel est votre rôle au sein de l’école ? Yavné est une école dirigée par une équipe israélienne et, il en est de même pour le corps enseignant. J’ai donc été désignée au poste de coordinatrice pédagogique francophone pour faire le pont entre les parents et l’école. Que ce soit au niveau de la discipline, du travail scolaire de l’organisation des transports ou de tout autre sujet lié à la vie scolaire, je sers d’interlocutrice entre parents et enseignants veillant à assurer une intégration optimale aux
élèves issus de familles françaises. Pour information, j’étais auparavant directrice du collège de l’ORT de Villiers-Le-Bel et l’éducation a toujours été ma vocation ! Un petit message à adresser aux familles d’Ashdod ? N’hésitez pas à nous contacter ! Nous sommes là pour offrir un bon accueil à vos enfants, pour leur assurer une bonne intégration et les accompagner tout au long de leur parcours scolaire. Déterminée à m’investir pour le succès de chaque élève, je me tiens aux côtés d’une équipe d’enseignants dévoués pour le bonheur de vos enfants !
Mme Sellem : 058 505 57 45