22 Sivan 5779‎ | 25 juin 2019

Jérusalem : remise de diplômes à 789 Rabbanim et Dayanim

Le 18 février dernier c’est tenue la remise annuelle des diplômes de
rabbanim et dayanim du grand rabbinat rabbinat a donné lieu à une
grande cérémonie qui s’est tent d’Israël ue à Jérusalem, au Palais de la nation à Jérusalem. Vu le nombre important de personnes ayant passé leurs examens de Rabbanout et/ou de Dayanout cette année et les taux élevés de réussite, c’est la première fois que le Grand Rabbinat d’Israël organise cette cérémonie de façon si grandiose. A la table d’honneur, ont siégé, bien entendu, les deux Grands Rabbins d’Israël, le Richon Létsion rav Its’hak Yossef Chlita et le Rav David Lau Chlita. A leurs côtés, se trouvaient les Rabbanim membres du Conseil de la Rabbanout Harachit, les juges du Beth
Hadin Hagadol ainsi que Rav Moché Dagan, directeur de la Rabbanout Harachit et Its’hak Ouaknine, ministre des Cultes et député Chas. Le Rav Its’hak Yossef Chlita a introduit la soirée en s’adressant chaleureusement
à tous ces nouveaux Rabbanim s’apprêtant à recevoir leur ordination au rabbinat : « Vous êtes le pilier central de la future génération, vous vous
êtes tous beaucoup investis dans l’étude de la Torah et des décisionnaires, pour aboutir à une telle cérémonie et vous le méritez. Chaque Talmid ‘Hakham se doit de maîtriser «le 5ème volume», à savoir, de déceler ce qui se cache derrière chaque question et je vous souhaite qu’avec l’aide d’Hachem, vous saurez trancher la Halakha convenablement et que vous ne fassiez aucune erreur ». Le rav David Lau Chlita a également félicité l’étude assidue des nouveaux Rabbins et leur a rappelé leur devoir de transmettre avec droiture et exactitude la Halakha tout en précisant que plus l’homme s’élève et plus il doit redoubler de vigilance. Enfin, rav Lau n’a pas manqué de faire l’éloge des épouses qui se sont tenues aux côtés de leurs maris pour leur permettre d’étudier en toute tranquillité. Au total, ils étaient 789 à recevoir leur diplôme de Rabbanout (donnant accès au poste de Rav de quartier). Parmi eux, ils étaient 168 à avoir également passé les examens pour être nommé grand rabbins d’une ville et près de 70, à avoir réussi leurs examens de Dayanout. A titre comparatif, en 2017, il y avait eu
403 nouveaux diplômés. Il est bien entendu impossible de mentionner personnellement l’ensemble de ces rabbanim et dayanim mais l’on peut souligner que parmi les dayanim se trouvaient le rav Avraham Derhy, qui
est le fils du grand rabbin de Beersheva rav Yahouda Derny. Rav Avraham Derhy est dayan à Marseille et en Israël et qui s’occupe de manière intensive de l’intégration des olim de France(voir notre précédente édition). Parmi les jeunes rabbanim, on a remarqué la présence du rav Yonathan Mergui qui n’est autre que le fils du président du Consistoire Central Joël Mergui qui avait du mal à contenir sa joie, son émotion, et sa fierté lorsque son fils, qui vit à Jérusalem, a reçu sa smi’ha des mains des grands rabbins d’Israël et du ministre des cultes. (Voir photo) Selon le témoignage de l’un des participants, « cette cérémonie organisée en l’honneur de la Torah restera ancrée dans l’esprit de toutes les personnes présentes. C’était fort émouvant de voir des centaines de Tamidé ‘Hakhamim qui ont étudié pour diffuser la Torah et la Halakha, tous réunis pour récolter le fruit de leur labeur ! » Y.L