12 Kislev 5780‎ | 10 décembre 2019

Yesh Tikva, active au sein des hôpitaux israéliens

L’une des particularités du peuple juif réside dans son ‘Hessed, cette vertu de bienfaisance et de bonté qui fait toute sa beauté. Il n’est donc pas étonnant que les associations juives caritatives soient si variées et si nombreuses. Parmi elles, se trouve l’association ‘Yech Tikva’ qui n’est peut-être pas connue du grand public mais qui mobilise pourtant des centaines de bénévoles et qui apporte un soutien et un soulagement à d’innombrables familles ayant un proche à l’hôpital. De quoi s’agit-il ? Cette association assure des visites et des gardes à l’hôpital pour soulager les parents des enfants malades mais aussi pour se tenir aux côtés d’adultes ou de personnes âgées hospitalisées. Loin de se suffire d’une simple présence, les volontaires offrent souvent des cadeaux, friandises ou autres pour réjouir les malades. Ce qui est assez extraordinaire c’est que cette initiative a été lancée par une jeune fille de Bné-Brak qui a commencé à faire du bénévolat à l’hôpital à l’âge de 14 ans. Après avoir proposé son aide à l’hôpital Maayné Hayéchoua et tourné dans les différents services, elle a pris conscience qu’il y avait un réel besoin d’aide pour tenir compagnie aux malades et soulager leurs familles. Agée à ce jour de 23 ans, cette jeune fille a progressivement développé son action et s’est équipée d’un vaste réseau de volontaires présents sur l’ensemble du pays, notamment au sein des hôpitaux Schneider (Péta’h Tikva), Assuta (Ashdod), Shiba (Tel Hachomer), Hadassa Ein Kerem (Jérusalem). Comment cela fonctionne ? Uniquement par un WhatsApp téléphonique ! Dès qu’une demande est enregistrée, elle est aussitôt diffusée à l’ensemble du réseau de bénévoles par message vocal et le premier volontaire disponible y répond ! Si vous êtes intéressés à rejoindre ce groupe de bénévoles ou à faire connaître cette association à ceux qui seraient dans le besoin, vous pouvez la contacter par mail: yeshtikva123@gmail.com

Y.L

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire