7 Kislev 5780‎ | 5 décembre 2019

Un juif orthodoxe poignardé à Monsey (USA)

Mystère autour de l’agression violente à l’arme blanche dont a été victime un jeune homme orthodoxe à Monsey, dans l’état de New-York, le 20 Novembre dernier. Alors qu’il se rendait à la synagogue du quartier, vers 5h45, pour effectuer la prière du matin, l’homme a été agressé, battu et poignardé à plusieurs reprises, vraisemblablement par deux individus, comme le confirment les images des caméras de surveillance. Les agresseurs sont descendus d’une voiture, puis ont aussitôt disparu de ce quartier où réside une importante communauté orthodoxe. L’attaque a eu lieu à 70 mètres seulement de la synagogue, située sur Howard Drive. Ainsi, la victime a juste eu le temps d’informer les services d’urgence d’Ockland Hatzolah arrivés rapidement sur les lieux, qu’il venait d’être poignardé, avant de s’évanouir. Transporté immédiatement au centre de traumatologie Westchester, son état est toujours jugé critique. Une enquête de police est en cours pour tenter d’appréhender les agresseurs et déterminer le mobile, même si tout porte à croire qu’il s’agit là, bien évidemment, d’une attaque antisémite de plus. Régulièrement, des juifs américains orthodoxes sont la cible d’antisémites violents, notamment dans le quartier de Brooklyn. En 2018, 1879 incidents antisémites ont été recensés aux Etats-Unis. Parmi eux, on déplore douze tués, abattus par des suprématistes blancs, au sein des synagogues de Pittsburg et de Poway. Une recrudescence qualifiée « d’alarmante » par le directeur de l’Anti-Diffamation League, John Greenblatt, qui fait état d’une moyenne de cinq actes antisémites par jour aux USA.

I.A

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire