2 Tishri 5781‎ | 20 septembre 2020

Un an après l’attentat de Pittsburg, un hommage rendu aux 11 victimes

Onze bougies ont été allumées par l’ambassadrice des Etats-Unis en France, Jamie McCourt lors d’une émouvante cérémonie ce 23 octobre dernier, au sein de l’ambassade à Paris. Etaient présentes de nombreuses personnalités de la communauté juive de France, dont le président du Crif Francis Kalifat, le grand rabbin de France Haïm Korsia, et les membres de la famille de Joyce Fienberg, 75 ans, tuée à bout portant par le terroriste. On se souvient qu’en ce jour de chabbat, le 27 Octobre 2018, un suprématiste blanc avait fait irruption dans la synagogue « Tree of life » arrachant la vie à 11 personnes en quelques minutes.

Ainsi, l’ambassadrice a soigneusement rappelé les noms de toutes les victimes juives du terrorisme tombées à travers le monde ces dernières années, témoignant de la montée de l’antisémitisme partout. « Nous étions si certains après la Shoah que ce monde serait meilleur, et plus sûr, que l’histoire ne se répéterait pas. Nous avions tort » a résumé l’ambassadrice avant de confier à l’assemblée : « Je suis mère de 4 garçons et bien qu’ils soient grands maintenant j’ai toujours peur pour eux… Toute ma vie j’ai soutenu la communauté juive et Israël. Et aujourd’hui en tant qu’ambassadeur je continue de le faire en faisant de la lutte contre l’antisémitisme une de mes priorités absolues. Ce n’est pas une question de politique, c’est une question de survie. En ce premier yahrzeit de l’attentat, souvenons-nous des victimes, de Joyce, et unissons nous contre la haine. »

Ensuite, ce fut au tour de la directrice de l’American Jewish Commitee, à Paris, Anne-Sophie Sebban d’exprimer ce « sentiment détestable de déjà-vu à chaque commémoration et à chaque cérémonie d’hommage aux victimes de l’antisémitisme. » Un livre d’or du Crif, rassemblant tous les messages de soutien et de solidarité de la communauté juive de France a été confié à l’ambassadrice, particulièrement émue. I.A