24 Tishri 5780‎ | 23 octobre 2019

Comment dit-on Juif en langue des signes ?

Au choix, on mime un nez crochu, des papillotes ou une barbe… Tels sont les poncifs moyenâgeux décrétés par l’université de Gand en Belgique pour décrire un Juif, en langue des signes. Choquée, l’association juive européenne a fait part de son indignation au recteur de l’université demandant le retrait de ces vidéos méprisantes avec des gestes « racistes et dégradants pour les Juifs ». Or, l’université qui a mis en ligne ces vidéos pour illustrer le dictionnaire officiel de la langue des signes flamand refuse de les retirer ni d’en modifier le contenu.

Toujours en Belgique, plus grave encore peut-être, un tableau à la gloire d’Hitler est exposé dans une galerie, orné d’une croix gammée, avec la légende suivante : « D.ieu a créé A. Hitler ». Œuvre de l’ « artiste » Fatmir Limani, connu semble-t-il pour ses tendances provocatrices, le tableau sera exposé jusqu’au 30 septembre dans cette galerie de Bruxelles, située à 600 mètres seulement du musée Juif où quatre personnes ont été assassinées en 2014 par l’islamiste Medhi Nemouche. Et cela malgré les nombreuses protestations de la communauté juive et au-delà. Enfin, I24 news nous apprend que 41 % des 2700 jeunes juifs européens sondés le mois dernier envisageaient d’émigrer parce qu’ils ne se sentaient pas en sécurité dans leur pays en tant que Juifs. On peut les comprendre. Isabelle Azriel