10 Kislev 5781‎ | 26 novembre 2020

Opération exclusive : sauvetage des Yichouvim

En l’espace d’un mois seulement, le centre de pureté familiale a entrepris,avec l’aide d’Hachem, la construction et/ou la restauration de six merveilleux bains rituels situés dans divers villages d’Israël. Ces Mikvaot seront construits, si D.ieu veut, selon un standing de très haut niveau en mettant l’accent sur un bel aménagement des lieux et sur une décoration d’intérieur soigneusement réfléchie. Les 6 bains rituels dont la planification et la construction ont été entamées se trouvent dans les Ychouvim suivants :ShdémotMe’hola, Emounim, KiryatNétafim, KarnéShomron, Beth Gamliel et Pédaya. La construction du Mikvé de Pédaya a été prise en charge par une communauté de Paris.
Cette opération de grande ampleur intitulée « sauvetage des Ychouvim » s’ajoute à la construction d’un certain nombre de Mikvaot qui a été clôturée au cours du mois dernier et qui, elle aussi, a été entreprise par le centre de pureté familiale. Satisfaits de leurs nobles projets, les responsables du centre précisent que ceux-ci sont l’expression même de notre responsabilité à l’égard de nos frères résidant dans les Ychouvim… un sentiment de responsabilité mutuelle qui ne va pas de soi ! Le fait de s’associer à la construction de ces Mikvaot qui seront mis au service de familles craignant D.ieu, représente un grand KidouchHachem et constitue un exemple édifiant pour tous les habitants de ces Ychouvim.
Le président du centre de pureté familiale, Rav ‘Haïm Levy, précise que ces 6 Ychouvim au sein desquels la construction ou la rénovation des Mikvaot a été entreprise, font partie d’une liste de nombreux autres villages où la construction d’un nouveau Mikvé est en attente. Trois bains rituels ont atteint leur dernière phase de construction le mois dernier, en plus de celui de la région d’AyélétHacha’har, qui devrait être prêt au cours des semaines à venir et de celui d’Afoula. Ce dernier, dont l’édifice a été l’initiative du Rav Steinmann Zatsal, se trouve, ces jours-ci, en cours de phase finale de construction et devrait être inaugurédans de très brefs délais, après avoir dû faire face à quelques obstacles.
De plus, compte tenu des lourds frais de construction auxquels le centre de pureté familiale doit faire face, il en profite pour lancer un appel à toutes les âmes charitables qui souhaiteraient prendre part à ces merveilleux projets en cours de réalisation et qui pourront ainsi pérenniser leur nom ou celui de leurs chers.
Le directeur général du centre de pureté familiale, le RavAkivaWiner, est heureux de constater la mobilisation de diverses communautés de diaspora, et en particulier, de celles de France qui répondent favorablement à l’appel des grands de la génération ainsi qu’à celui du président de l’association en France, Rabbi David ‘Hanania Pinto Chlita, qui guide et accompagne les activités du centre afin d’augmenter la pureté au sein du Am Israël.