14 Kislev 5781‎ | 30 novembre 2020

Entretien exclusif avec Mr YonathanGottfarstein, directeur de l’école Beth Aaron et de la colonie Pilpoul

Haguesher : Une actualité très chargée… car en plus de l’ouverture de deux nouvelles classes l’année prochaine et de l’organisation du premier Gala de Beth Aaron le 6 Juin prochain, vous relancez les colonies Pilpoul, pourriez-vous nous en dire davantage ?
Mr YonathanGottfarstein : En effet… mais ce sont ces défis perpétuels qui me donnent des forces et me motivent. Pour ce qui est de la colonie, le déclic a été le décès de mon ami et maître Mickael Broll(Zal), c’est lui qui, il y a 20 ans, m’a transmis la passion des enfants et de l’animation. La colonie aura lieu SDV à Anet du 24 Juillet au 7 Août (Ben Hazemanim), mais j’aurais l’occasion de vous détailler davantage le projet plus tard.
En effet, vous préparez votre premier Gala, en voilà encore un projet compliqué !
Pas tant que ça ! Car lorsque l’on sent une mobilisation immense autour de soi, cela donne des ailes ! De nombreux anciens élèves ainsi que leurs parents et ce,sans même avoir été sollicités, nous ont réservé des places, par reconnaissance pour avoir profité de notre travail dans le passé… C’est un véritable bonheur ! De nombreuses surprises et des moments forts sont prévus pour ce gala. De plus, nous comptons sur la présence de plusieurs Rabbanim qui adhèrent à notre projet scolaire.
Pourriez-vous nous décrire les principales caractéristiques de Beth Aaron ?
Notre collège a ouvert ses portes en septembre 2016 et accueille les garçons de la 6e à la 2nde, nous ouvrons les classes de première S et ES à la rentrée prochaine. Grâce à D.ieu, nous avons un public très satisfait et nous avons également beaucoup de demandes. D’ailleurs, les inscriptions pour la classe de 6e sont quasiment bouclées.
Notre établissement pourrait se définir comme étant un véritable projet révolutionnaire au sein de la communauté parisienne. Tout d’abord, nous mettons l’accent tant en ‘Hol qu’enKodech et nous assurons un enseignement de qualité et de haut niveau dans toutes les disciplines. Au niveau de la pédagogie, nous optons pour la discipline positive et nous favorisons énormément le dialogue avec les élèves tout en ayant des exigences en termes de sérieux et de travail à fournir. En Kodech par exemple, nos élèves de 4e réussissent, grâce au Rav Mickaël Berros (Rav au Raincy), à avoir une certaine autonomie dans l’étude de la Guemara. Ce Rav est un « magicien », face aux enfants : il rend simple ce qui peut être si compliqué. Les élèves ne se suffisent pas d’assister à ses cours mais y prennent activement part en débattant des sujets abordés et en proposant des ‘hidouchim.L’ensemble des enseignants prennent exemple sur les qualités pédagogiques du RavBerros. Exigence, niveau scolaire et dialogue ne sont pas des principes contradictoires. J’ai fort à faire pour convaincre de cela mais la réalité de la vie de mon école prouve que j’ai raison. Ce n’est pas en humiliant quiconque que l’on obtient quoique ce soit mais au contraire, en encourageant les efforts et en accompagnant les élèves. Mon premier objectif est de faire en sorte que mes élèves aient plaisir à venir à l’école. Ensuite, et grâce à l’équipe extraordinaire qui m’entoure, la réussite est eu rendez-vous. Je citerai juste Mr David Azoulay, le CPE qui assure le suivi et qui est également d’une gentillesse rarissime.
Et tout cela, sous la présidence du Rav Yossef Cohen qui nous fait profiter de toute son expérience auprès des enfants.
Signalons l’emplacement stratégique de notre école, près de la station de métro Bibliothèque François Mitterrand et rappelons que nous assurons des transports scolaires qui desservent le 19e et Créteil.
Vous avez la réputation d’être tourné vers les élèves en difficulté ou vers ceux qui présentent certains handicaps, est-ce que cela correspond au profil des élèves de votre collège ?
Dans le passé, j’ai effectivement beaucoup travaillé avec des enfants en difficultés scolaires ou autres. Néanmoins, l’esprit de Beth Aaron est tout autre. Nous sélectionnons les élèves pour nous assurer qu’ils correspondent à notre projet éducatif. Excepté l’analyse des résultats scolaires, nous nous focalisons avant tout sur la motivationde l’enfant. De plus, nos élèves sont issus de familles partageant des valeurs communes aux nôtres.C’est au sein de ce public qu’il manquait une école et c’est pour répondre à ses attentes que Beth Aaron a été créé.
Beaucoup d’Hatsla’ha pour mener à bien votre merveilleux projet éducatif !

porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle porno izle