14 Tishri 5782‎ | 20 septembre 2021

Jérusalem : Gala de Darkei Elyahou

A l’approche du dîner de Gala en faveur de l’association « Darkei Elyahou » dirigée par Shemouel Marciano (conseiller municipal à la mairie de Jérusalem) faisons le point sur les diverses activités entreprises par cet organisme. Créé en 2005, le premier pôle d’action de Darkei Elyahou a été l’ouverture d’une caisse de prêt d’argent. Ce « Gma’h » vise à aider et à dépanner les francophones se trouvant, par exemple, face à une dépense importante liée à une cérémonie familiale, un déménagement… S’entraider mutuellement ou soulager un Juif dans le besoin, telle est la vocation de Darkei Elyahou ! N’est-ce pas là une des merveilleuses qualités innées des enfants d’Israël qualifiés de « Gomlé ‘Hassadim » ?!

Puis, au fil des années, Darkei Elyahou a diversifié ses activités et élargi leur volume en essayant de toucher un public toujours plus nombreux. Ainsi, deux fois par an, à l’occasion des fêtes de Tichri et de Pessa’h, Darkei Elyahou distribue, dans la plus grande dignité, des bons d’achats à des familles francophones. Cette aide généreuse contribue à accroître la joie au sein des foyers et, sans doute… à leur permettre de garnir leurs tables de délices pour honorer les jours de fête.

En outre, pour les familles nécessiteuses, Darkei Elyahou leur apporte un soutien tout particulier en les aidant, partiellement ou intégralement, à assumer les frais d’un mariage, Bar-Mitsva et/ou d’une Brit Mila.

Darkei Elyahou dispose aussi d’un Gma’h de voitures où les frais de location sont symboliques. A ce jour, il fonctionne dans plusieurs villes (Jérusalem, Bet Shemesh, Kiryat Séfer, Kiryat Arba et Eli) et est équipé de 12 automobiles.

On pourrait ajouter à la liste d’actions d’aide et de bienfaisance énumérée, celle qui est en projet pour la prochaine rentrée scolaire, Béézrat Hachem, c’est « l’opération cartable » !

 

Le second champ d’action de Darkei Elyahou consiste à renforcer l’étude de la Torah, et essentiellement, à des créneaux horaires où l’étude pourrait avoir tendance à être délaissée. C’est dans cet objectif que plusieurs programmes d’étude ont été institués : un Collel le vendredi matin, un Collel Chichi-Chabbat. Et, tout au long de la semaine, un programme d’étude a été établi en début de journée, avant même la prière du matin (Collel Hashkama) et un autre, en soirée (Collel Erev).

Darkei Elyahou lance un appel général de soutien tant aux Juifs de France qu’aux Juifs francophones d’Israël pour continuer à mener à bien son action. Toute contribution est la bienvenue ! Pour ceux qui ne pourront assister au Gala, ils peuvent tout de même acheter un billet de Tombola qui est d’ailleurs déductible des impôts, aussi bien en France qu’en Israël. A l’occasion de ce 8e Gala consécutif, Mr Marciano confie à Haguesher : « Il y a beaucoup de familles francophones de Jérusalem qui ont, un jour ou l’autre profité de Darkei Elyahou et nous espérons en aider davantage encore ! ». Précisons que la raison principale pour laquelle Arié Derhy, leader du parti Chass, a choisi Mr S. Marciano comme conseiller municipal c’est justement parce qu’il était déjà actif au sein du public francophone !

Rendez-vous le 6 Mars au Bet Haarakha, Ré’hov Hapisga 8, à Bayt Vegan

Renseignements : 054 84 17 152 ou 054 20 86 865