9 Kislev 5781‎ | 25 novembre 2020

Un festival universitaire sur Israël perturbé et annulé

 

Un festival intitulé « Escale en Israël » a été interrompu puis annulé par les étudiants lillois qui l’organisaient dans le cadre d’un projet universitaire en lien avec la « Saison croisée France-Israël 2018 » validée à l’échelon national par les ministères de la Culture et des Affaires étrangères.

L’abandon du projet a été décidé après la manifestation de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS), dont les militants ont perturbé des cours d’hébreu et une exposition de photos qui débutaient le 14 février sur le campus de Villeneuve-d’Ascq. Des ateliers consacrés à la musique ou aux traditions culinaires de l’Etat juif n’ont pu se dérouler comme prévu.
Des professeurs se sont rangés aux côtés de l’AFPS, évoquant le prétendu « apartheid » qui sévirait à l’encontre des Palestiniens et les « crimes » de la « colonisation ».

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a dénoncé une « opération commando » et une « action de boycott » illégale. Il a déposé plainte contre les perturbateurs et saisi la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, pour qu’elle prenne des sanctions.

 

Axel Gantz