10 Kislev 5781‎ | 26 novembre 2020

Nos souvenirs dans un bijou

C’est une nouvelle technologie signée la société israélienne Paliani qui permet d’intégrer un fichier numérique son ou vidéo d’un proche dans une puce électronique à l’intérieur d’un collier, d’un pendentif ou d’un bracelet, en or, argent avec ou sans diamant.

C’est le décès du père de Tomer Polani, le propriétaire et fondateur de l’entreprise, qui a poussé ce dernier à mettre au point ce nouveau système ; sachant son père condamné, il voulait trouver un moyen de garder un souvenir de lui, plus pérenne qu’une simple impression sur un coussin.

« Au début, nous avons demandé à des amis et parents d’envoyer des fichiers sons et en avons fait environ 100 bijoux. Dans la deuxième étape, nous avons encore 100 personnes, cette fois-ci de toutes les régions du pays. Après quelques semaines, nous avons reçu 600 commandes. Avec un seul joaillier, la pression était immense et les délais serrés ; je me suis moi-même retrouvé à effectuer des livraisons dans tout le pays. Nous avons compris qu’il nous fallait un endroit plus adapté. »

Depuis, l’entreprise qui travaille avec une bijouterie devenue un partenaire stratégique pour créer la ligne de bijoux, participe à des expositions internationales !