22 Heshvan 5782‎ | 28 octobre 2021

Une enfant de 8 ans victime d’un arrêt cardiaque s’en est sortie !

La semaine dernière, une enfant de 8 ans et petite-fille de l’Admour de Michkoltz et de l’Admour de Kamarna, s’est effondrée lundi dernier au beau milieu de la salle de classe à l’école « Belz » de Bné Brak ; après avoir été conduite à l’hôpital Maayané Hayéchoua, les médecins ont annoncé à ses parents désespérés qu’elle ne s’en sortirait sans doute pas, et ont pris la décision de la transférer é l’hôpital Shiva de Tel Hachomer. Sa mère à ses côtés, n’a cessé de répéter son nom comme chaque matin lorsqu’elle la réveillait : Léa, Léa, Léa… Et d’un coup, elle a rouvert les yeux et depuis son état s’améliore de jour en jour, très rapidement. Son père, Rabbi Yaacov Safarin, confie : « Je n’arrivais pas à croire qu’avec la santé de fer qui était la sienne, d’un coup, elle ait pu s’effondrer ainsi et se retrouver entre la vie et la mort… Et dire que ses camarades ont assisté à la scène ! Les maîtresses aussi étaient hystériques, en pleine panique ! Tous les jours depuis son hospitalisation, ses amies prenaient sur elles des Mistvot en plus pour hâter sa guérison et lui envoyaient des lettres. Mon père, l’Admour de Kamarna Chlita, a remué les cieux pour la sauver : il s’est rendu sur les tombes de nos Tsadikim pour qu’ils intercèdent en sa faveur, l’Admour de Viznicz zatsal, le Rav Shakh zatsal, le ‘Hazon Ich zatsal, le Rav Steinmann zatsal… Aujourd’hui, elle est sur le point de sortir ! Merci Hachem pour Tes Miracles !! »

 

Illustration: Shutterstock