24 Adar 5781‎ | 8 mars 2021

Une lumière d’Israël s’est éteinte

Rabbi Aharon Leib Shteinman at the brit mila of the son of one of the students of Yemen Rabbi Yitzhak Rachavi, March 22, 2016. Photo by Yaacov Cohen/FLASH90 *** Local Caption *** ????? ??? ????? ??? ???? ????? ?????? ???? ????

Notre Maître le Gadol Hador Rav A.Y.L. Steinmann nous a quittés

 

A quelques heures de la fête de ‘Hanoucca, une lumière d’Israël s’est éteinte. Le Gadol Hador Rav A.Y.L. Steinmann nous a quittés. C’est vrai, il était très âgé et très affaibli ces derniers temps, et pourtant, la nouvelle s’est abattue mardi matin comme un coup de tonnerre dans tous les foyers juifs d’Israël, laissant tout le monde sous le choc, désarmé, déconcentré, les joyeux préparatifs de la fête en suspens. Tout s’est arrêté. Nous avons perdu notre père, notre Maître, notre Gadol Hador.

Combien nous avons prié pour sa guérison ! Tous les enfants connaissent le nom de sa mère, pour avoir si souvent cité son nom après la lecture des Téhilim. Nous voulions l’avoir avec nous encore un peu, un jour, une heure… Le Tsadik porte le fardeau de sa génération, prie pour le peuple juif entier, et sa présence sur terre est une protection pour tous.

Mais vient le temps de chaque mortel d’être rappelé vers le Créateur. Et son heure est venue. Le roi Salomon a dit : le jour de la mort est préférable à celui de la naissance. Cette phrase s’applique aux Tsadikim qui ont rempli leur mission sur terre, et qui sont attendus à bras ouvert au Gan Eden. Pour lui, la vie éternelle commence, aux côtés des Tsadikim de toutes les générations passées.

Mais nous, qui avons tellement besoin de lui pour nous guider, nous montrer la route à suivre, nous sommes orphelins.

Le monde de la Torah tout entier est en deuil !

Il est né il y a 104 ans à Kamenitz, et depuis son jeune âge et jusqu’à sa mort, sa vie n’était que Torah, des Yéchivot lituaniennes à Israël, en passant par la Suisse où il a vécu pendant la Seconde guerre mondiale. Depuis les années soixante, il guide sa génération, donne ses conseils et ses encouragements. Il entre comme membre de la Moétset Guédolei HaTorah vers la fin des années 80, lors de sa création. Après le décès de Rav Chakh zatsal, il dirige la Moétset aux côtés du Rav Elyachiv zatsal ,et après le décès de celui-ci, il est désigné par tous comme le guide spirituel.

Il avait, depuis son jeune âge, les qualités d’un « Manhig Hador » : un amour profond de l’autre et le sens de la responsabilité pour sa génération. Il y a plus de 20 ans, le Rav Moché Chmouël Shapira avait dit à l’un de ses élèves, suite à un entretien avec le Rav Steinmann zatsal : « seul celui qui sent le fardeau de la responsabilité de sa génération sur son dos peut la diriger, et le Rav Steinmann ressent cette responsabilité ».

Du monde entier, les personnalités politiques et religieuses comme le public venaient s’entretenir avec lui des problèmes et des questions qui les préoccupaient, des questions personnelles mais aussi des sujets d’importance nationale, de sécurité, de vie ou de mort. Il écoutait chacun, s’intéressait, posait des questions puis tranchait, le tout avec douceur et toujours une pointe d’humour. Ces dernières années, il était difficile d’avoir un entretien avec le Rav, mais lorsqu’il recevait quelqu’un, il prenait tout son temps avec lui, connaissait toujours quelqu’un de la région, s’intéressait à la communauté d’où il venait. Les Français pensaient que ses connaissances du judaïsme français dans tous ses détails, étaient dûes à son passage par la Suisse dans le passé, mais non, il en était de même avec les Américains, les Mexicains etc.

En sortant, la personne sentait que quelqu’un portait son fardeau à sa place, qu’elle n’était plus seule, que les choses étaient prises en main, et elles l’étaient !

Tel un ange, il ne dormait ni ne mangeait presque pas, était un géant en Torah et vivait toute sa vie avec le poids de sa génération sur ses épaules.

Aujourd’hui, tout le peuple juif pleure, qui portera ce fardeau ?

‘Hanoucca, nous allumons des lumières, une, puis deux puis trois etc. est-ce un signe ? Hachem ne laisse pas Son peuple seul, Il nous éclairera le chemin, nous apportera la consolation et nous enverra la Délivrance finale avec le Machia’h prochainement, Amen.

La Direction

baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi porn watch baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi sex baise toi baise toi baise toi baise toi sex sex watch baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi porn baise toi porn porn porn porn sex porn porn porn porn porn baise toi porn porn porn porn porn porn porn baise toi baise toi porn porn porn porn child porn child porn child porn porn porn child child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn porn porn porn porn porn watch baise toi baise toi porn