11 Tishri 5782‎ | 17 septembre 2021

La technologie israélienne au service de la médecine internationale

Medica, la plus grande exposition de matériel et d’équipements médicaux au monde, ouvrait pour la onzième fois, mi-novembre, à Düsseldorf, en Allemagne, présentant plus de 5 000 entreprises de plus de 100 pays.

Les 65 entreprises israéliennes présentes dans l’exposition étaient axées sur différents domaines : le traitement des maladies chroniques, la médecine numérique, le vieillissement en bonne santé et les équipements de réadaptation.

Ces dernières années, on ne peut consulter un médecin sans remarquer l’effet de la technologie sur les traitements que le patient reçoit, en particulier ceux qui ont des maladies chroniques. La technologie contribue à améliorer la qualité de vie.

Ainsi, on a pu assister à la présentation, entre autres, d’un mini capteur qui permet de détecter les mouvements du corps et les signes vitaux sans toucher le patient. Le capteur permet la mesure continue des fonctions vitales, sans fils ni câbles. Il travaille sur des techniques de mesure à l’échelle nanométrique et évalue les mêmes paramètres en fonction de la pression artérielle. Il peut également identifier les anomalies, et se déplace en effectuant une surveillance continue, examinant les changements dans le pouls, la respiration et le rythme cardiaque. Le système peut prédire la chute du patient, ce qui prévient les blessures possibles et permet d’économiser de l’argent pour les soins et les blessures. Enfin, il permet la surveillance et le contrôle, sans méthodes invasives.

Le système est fabriqué en Israël et, commercialisé en Angleterre, aux Etats-Unis, en France, en Hollande, il fonctionne d’ores et déjà dans leurs hôpitaux ; le nouveau partenaire, la Chine, a commencé à installer le système à Shanghai et au Jiangsu.

C’est sa deuxième participation à l’exposition, mais c’est la première fois que le produit est présenté, à la recherche principalement de distributeurs d’Allemagne et d’Europe de l’Est et d’investisseurs pour collecter des fonds dans le monde entier.

Du corps médical à une industrie médicale de haute technologie

Medica, qui a reçu l’approbation pour sa vente en Europe, a présenté un cathéter intraveineux développé par la société israélienne Bullpup, et qui représente une alternative moins onéreuse pour les patients hospitalisés pour une longue durée, et dont la mise en place est tout à fait faisable par un proche. La production de ses composants est effectuée en Inde selon les plans et les conceptions préparés ici par la société elle-même.

Une magnifique opportunité pour Israël, qui a connu là une valeur ajoutée à ses inventions grâce à la présence, à cette exposition, de nombreux autres pays novateurs.

Neïla Ifrah