8 Tammuz 5781‎ | 18 juin 2021

La prof antisémite de Janson de Sailly condamnée

Anne Guerrier, cette enseignante du prestigieux lycée parisien Janson de Sailly (16ème), qui avait publié en 2016 des messages antisémites sur son compte Facebook – accessible aux élèves –, a été condamnée le 9 novembre à mille cinq cents euros d’amende.

Professeure d’anglais en classe préparatoire littéraire, suspendue depuis la révélation de cette affaire, elle avait écrit entre autres que la Shoah avait été « prévue et organisée par des Juifs ». Le tribunal l’a déclarée coupable des délits de contestation de crime contre l’humanité et diffamation raciale.

Elle devra également verser cinq cents euros de dommages et intérêts à plusieurs associations antiracistes.

Devant les enquêteurs, Anne Guerrier s’est justifiée en expliquant être diagnostiquée bipolaire, autrement dit maniaco-dépressive, et avoir posté ses messages sous l’emprise de l’alcool. Elle a aussi déclaré avoir été très marquée émotionnellement par les assassinats perpétrés par Mohamed Merah en 2012, et l’attentat contre Charlie Hebdo en 2015. « Elle est autodestructrice », a résumé son avocat. Ce qui n’excuse rien.