21 Elul 5779‎ | 21 septembre 2019

Hiloula du Rabbi Elimelekh de Lizensk

Dimanche  21  Adar,  une  foule  de  pèlerins  sest  recueillie  sur  la  tombe  du  Rabbi  Elimelekh Weissblaum   (1717-1787),   plus   connu   sous   le   nom   du   « Noam   Elimelekh »   à   Lizensk (Pologne). A  cette  occasion,  lorganisation  « Hakhnassat  Or’him »  a  accueilli  des milliers  de Juifs originaires de divers pays venus s’épancher sur la tombe du Tsadik. Le Noam Elimelekh, lun des fondateurs  du mouvement hassidique, était le disciple du Magguid de Mezritch et avait  été  le  rav  du  village  de  Lizensk.  Il  était  considéré  comme  une  figure  dominante  et  un modèle  de  conduite.  Ses  commentaires  sur  la  Paracha  ainsi  que  sur  divers  passages  du Tanakh  et  sur  les  Maximes  de  nos  Pères  (Pirkey  Avot),  ont  été  transcrits  par  son  fils  et compilés  dans  louvrage  intitulé  « Noam  Elimelekh »  qui,  à  la  demande  du  Tsaddik,  na été publié quaprès  son  décès.  Ce  livre  est  une  référence  incontournable  au  sein  des  milieux hassidiques. Rabbi Elimelekh a également rédigé la célèbre prière « Adéraba Ten Bélibénou… ». Des Juifs originaires de Lizensk ayant émigré aux Etats-Unis après la Shoah ont rapporté que lorsque  les  Nazis  ont  envahi  leur  village,  ils  furent  informés  de  la  rumeur  propagée  par  les non-Juifs de Lizensk prétendant que les Juifs cachaient leur fortune dans la tombe de leur vénéré maître. Les nazis ouvrirent la tombe du Noam Elimelekh et furent saisis de stupeur en voyant que le corps du Tsaddik était resté intact. Au fil des ans, le nombre de pèlerins qui se rendent à Lizensk a considérablement augmenté de  telle  sorte  que  de  nombreuses  infrastructures  ont  été  installées  afin  d’assurer  leur  hébergement en pension complète. Yokheved Levy